Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

Il était à Oran pour un court séjour

Todorov : “Quatre clubs m’ont contacté”

Dans une déclaration à Liberté, l’ex-entraîneur serbe du CR Belouizdad, Ivica Todorov, qui se était depuis une semaine à Oran, a affirmé : “Je suis en Algérie depuis une semaine, je repars jeudi (Ndlr aujourd’hui) en France. Pour être franc avec vous, je suis venu voir un manager algérien. J’ai eu des contacts avec 4 clubs algériens, mais pour le moment rien n’est officiel, c’est mon manager qui s’en occupe. Ce ne sont pas les seuls contacts puisque j’ai eu des touches aussi au Maroc. D’ailleurs, je vais m’y rendre la semaine prochaine pour négocier. Cependant, je n’ai rien tranché pour le moment.”
Concernant ses contacts avec les clubs algériens, le technicien serbe ne voulait pas trop s’étaler en évoquant ces équipes-là, même si, selon nos sources, l’USMBA en fait partie. “Je ne vous cache pas que je garde de bons souvenirs de mon passage en Algérie malgré tous les problèmes que j’ai vécus au CRB. J’aimerais bien y retourner, mais pour un bon challenge. Je suis un entraîneur ambitieux qui veut travailler avec une équipe ambitieuse aussi”, fait-il savoir.
Interrogé sur l’intérêt de la JSK à son égard, Todorov nous a répondu : “Je n’ai aucune information à ce sujet, mais la JS Kabylie est un grand club. Si réellement il y a un intérêt de sa part, je n’en serai que flatté, surtout que la JSK a, à ma connaissance, une nouvelle direction qui veut redorer le blason de ce prestigieux club. Donc, naturellement, la JSK m’intéresse, au cas où, bien sûr, le président me contacterait, car je ne vais tout de même pas offrir mes services. Je pense qu’ils ont dans leurs tiroirs plusieurs CV d’entraîneurs, j’espère pour eux qu’ils feront le bon choix.”
Sur un autre registre, Ivica Todorov qui est revenu sur son bref passage au CR Belouizdad, a indiqué : “C’est vrai que j’ai quitté le CRB, mais je n’y ai laissé que des amis. Je suis parti dans un moment très crucial, car le club n’était pas stable, les conditions étaient un peu difficiles. En fait, mon départ n’a rien à voir avec les résultats, d’ailleurs, j’ai réalisé des résultats très acceptables en début de saison, dommage que je n’aie pas trouvé les conditions adéquates pour travailler et appliquer ma stratégie au Chabab. D’ailleurs, vous avez remarqué que même mon ami Taoussi
s’est rendu compte que la mission n’est pas facile, j’espère seulement que le CRB connaîtra un avenir meilleur car c’est un grand club en Algérie.”

Sofiane Mehenni


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER