Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

Nouveau stade d’Oran

Trois entreprises en course pour la réalisation de la pelouse naturelle

Trois offres ont été retenues dans la course finale pour la réalisation de la pelouse naturelle du nouveau stade d’Oran de 40 000 places, a-t-on appris mercredi des services de la wilaya. Le choix définitif de la société qui sera chargée de la réalisation de la pelouse en question se fera “très prochainement”, ajoute-t-on de même source, précisant que cette opération sera du ressort des services compétents du ministère de la Jeunesse et des Sports et de la Fédération algérienne de football. Lors de sa dernière visite au chantier du nouveau stade d’Oran fin novembre passé, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, avait déclaré à l’APS que ce dossier “devrait être géré avec grande précaution, car il faudra faire le bon choix pour éviter les erreurs commises dans les autres stades du pays”. En effet, plusieurs enceintes footballistiques en Algérie ont vu leurs pelouses naturelles enlevées pour être remplacées par des pelouses synthétiques, en raison de leur piteux état. Même le grand stade de la capitale, le 5-juillet en l’occurrence, a été fermé à deux reprises en 2016 et 2017 pour justement réfectionner sa pelouse naturelle qui se détériore dès l’arrivée de la saison des grandes chaleurs. Le nouveau stade d’Oran, dont le taux de réalisation a atteint les 80%, selon les estimations du wali d’Oran, Mouloud Cherifi, en marge de sa dernière visite sur les lieux lundi passé, fait partie d’un grand complexe sportif dont va bénéficier la capitale de l’Ouest en vue des Jeux méditerranéens que va abriter cette ville en 2021. Ce complexe, implanté dans la localité de Belgaïd, à l’est d’Oran, a été inscrit en décembre 2006. L’entreprise chinoise Metallurgical China Construction (MCC) chargée de sa réalisation devrait le livrer dans sa totalité à la fin de 2019. Le complexe compte, outre le stade, une piste d’athlétisme, quatre terrains de réplique dont deux en gazon naturel, une salle omnisports d’une capacité de 5 000 places, deux bassins olympiques couverts, un centre de formation pédagogique d’une capacité de 150 places et un stade d’athlétisme. Le village méditerranéen, lui, aura une capacité d’accueil de 5 000 lits.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER