Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Alors que Ferhani est convoité par le club tunisien de l’Étoile du Sahel

Un attaquant franco-algérien subit des tests à la JSK

© D.R.

Le championnat de Ligue 1 n’est pas encore arrivé à son terme que la fièvre du mercato estival a déjà fait son apparition au sein de la JS Kabylie. Et pour cause, plusieurs noms circulent déjà avec insistance dans les coulisses du club kabyle, à l’image de l’attaquant de l’ASM Oran Belkablia ou encore du Blidéen Bedrane, sans oublier la perle du DRB Tadjenanet Sayoud et l’arrivée d’un attaquant franco-algérien, qui était annoncée depuis quelques jours, s’est finalement confirmée, puisque le joueur concerné, qui répond au nom de Ngom Santy, a débarqué, avant-hier jeudi, en compagnie de son agent pour subir des tests avec les Canaris.
Dans un premier temps, Santy devait prendre part à sa première séance jeudi après-midi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou où les poulains de Mouassa devaient reprendre le chemin de l’entraînement. Finalement, Ngom a bénéficié d’une journée de récupération et devait donc se joindre au groupe depuis hier, et ce, dans la perspective de subir des tests pour être fixé sur son sort. Aux dernières nouvelles, le staff technique de la JSK voudrait prendre tout son temps pour jauger les capacités réelles de ce joueur. Sauf qu’en cas de recrutement, Ngom Santy sera confronté à un problème administratif du fait qu’il ne jouit, pour le moment,  que de la nationalité française, mais les dirigeants kabyles songent à le naturaliser au bénéfice de ses origines algériennes. Âgé de 23 ans, cet avant-centre natif du Mans a évolué à Guingamp, puis au PSG et au RC Lens, mais son ascension a été quelque peu freinée l’année dernière par une méchante blessure, en l’occurrence une rupture des ligaments croisés, soit une blessure courante chez les footballeurs qui l’a éloigné des terrains durant plus de six mois. Ceci dit, l’on croit savoir que la JSK est aussi sur les traces d’un autre joueur émigré en France qui est attendu, lui aussi, à Tizi Ouzou, dans les jours à venir.
Par ailleurs, l’ascension fulgurante de la JSK de ces dernières semaines semble avoir relevé la cote boursière des joueurs kabyles. Et pour cause, le défenseur international olympique Houari Ferhani, qui prépare ardemment les Jeux olympiques de Rio Janeiro, est sérieusement convoité par la formation tunisienne de l’Étoile du Sahel. Après un premier contact ébauché la semaine dernière, les dirigeants de Sousse ont envoyé des émissaires, cette semaine à Alger, pour rencontrer le président Hannachi et ses proches collaborateurs mais, aux dernières nouvelles, ces derniers auraient exigé un gros pactole pour envisager le transfert de l’excellent défenseur de la JSK transfuge depuis l’hiver dernier du RC Arba.  “Pour l’heure, c’est mon manager qui s’occupe de cette affaire car pour ce qui me concerne, je me consacre pleinement à mon club, la JSK, qui joue un gros challenge en cette fin de saison pour tenter de décrocher une place sur le podium”, s’est contenté de déclarer Ferhani, en attendant de voir plus clair.


 Mohamed HAOUCHINE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER