Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

JSM Béjaia

Un départ laborieux

Les protégés de Mustapha Biskri n’ont récolté qu’un seul petit point sur les trois dernières rencontres. Une situation qui inquiète les milliers de fans même si l’on n’est qu’au début du championnat.  En effet et après avoir battu le RC Relizane (1-0) lors du premier match, les Vert et Rouge ont perdu ensuite à Tlemcen (1-0) avant de se faire accrocher à domicile par l’ASM Oran (1-1) et de perdre à nouveau le week-end dernier à Annaba face à l’USMA locale (2-0). Un début de saison très timide pour une équipe qui joue l’accession notamment sur le plan comptable. Les Béjaouis ont déjà laissé filer 8 points sur les 12 possibles. Les officiels du club des Hammadites demeurent néanmoins optimistes quant à l’avenir. “Perdre deux matches de suite à l’extérieur n’est pas fait pour arranger les choses mais je suis persuadé que les choses vont s’améliorer. J’ai confiance en notre équipe qui va revenir très fort. D’ailleurs nous ne méritions pas de perdre ni face au WAT ni face à l’USMAn, le week-end dernier. Il y avait de la malchance mais aussi la partialité de l’arbitre notamment face à l’USMAn. Nous avons établi d’ailleurs une requête dans ce sens que nous avons envoyée aux services concernés” dira le président Belkacem Houassi. Cette mauvaise passe en matière de résultats a quelque peu secoué les choses puisque l’entraîneur Biskri a failli démissionner. Ce dernier est certes revenu à de meilleurs sentiments à présent et il a assuré  la reprise avant-hier mais il est impératif de battre le RC Kouba ce week-end pour renouer avec le succès et rebondir mais surtout pour retrouver la confiance et permettre à tout le monde de retravailler dans la sérénité. Le match face au RCK est plus que capital pour les Béjaouis qui doivent à tout prix l’emporter pour tenter de remonter la pente et rattraper le peloton de tête. Le technicien Biskri doit se passer pour ce match si décisif de son attaquant Belgherbi touché au genou. Ce qui ne lui facilitera pas la tâche face à un adversaire qui évolue désormais avec un effectif complet après avoir récupéré les licences de ses nouveaux joueurs.


Z. Tairi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER