Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

CRB 0 - ESS 0

Une affiche affligeante

La montagne a accouché d’une souris. C’est l’on moins que l’on puisse dire sur l’affiche qui a opposé hier le CR Belouizdad à l’ES Sétif, tant les deux équipes n’ont rien démontré hier sur la pelouse du stade du 20-Août-1955. Le nul est donc équitable pour les deux teams même si l’Entente était plus entreprenante que le Chabab sur l’ensemble du match.
Pour ce match, le coach serbe du CRB, Ivica Todorov a aligné une équipe new look compte tenu de l’absence de trois cadres de l’équipe à savoir Naâmani, Draoui et Lakroum qui ont été remplacés respectivement par Khoudi, Izgouti et Laribi. De l’autre côté, Madoui a aligné pratiquement son équipe-type.
Sétifiens et Belouizdadis ont débuté timidement la rencontre en témoigne les occasions pratiquement inexistantes lors de ce premier half. Il aura fallu donc attendre la demi-heure de jeu pour voir enfin une action offensive et c’était du côté des visiteurs. En effet, après une belle accélération du meneur de jeu de l’ESS, Djabou, ce dernier lance sur le côté Ebouzidane qui centre pour Amokrane qui au point de penalty, place une tête mais il rate étrangement le cadre. C’était d’ailleurs la seule action dangereuse pour cette première période. Après la pause citron, le jeu est devenu plus séduisant des deux côtés.
Ce sont les protégés de Madoui qui ont commencé à titiller l’arrière-garde du Chabab, mais sans grand danger. Le CRB a répondu par des attaques placées par Hamia et Laribi, notamment cette volée de Laribi à la 64’ qui a failli faire mouche si le défenseur Ziti ne s’était pas interposé. En fin de rencontre, les visiteurs étaient à deux doigts de trouver la faille par l’entremise de Rebaïti, mais Salhi était vigilent. L’arbitre Boukhalfa a sifflé la fin de la rencontre sur ce score vierge (0-0).
Un nul qui n’arrange pas les deux équipes puisque elles ont toujours ex aequo à la première place avec 11 points dans l’escarcelle.
Enfin, il est utile de signaler que le sélectionneur national Lucas Alcaraz était présent hier au stade du 20-Août-1955 afin de superviser quelques joueurs susceptibles de renforcer les rangs des Verts en vue des prochaines échéances.

Sofiane M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER