Scroll To Top

Sport / Sports

Supercoupe d’Algérie (messieurs) de handball

Une première pour la JS Saoura


La JS Saoura a décroché un trophée historique en remportant la Supercoupe d’Algérie de handball (Messieurs) face à la JSE Skikda sur le score de 23-22 (mi-temps : 12-11), vendredi, au Palais des sports d’Oran. Cette victoire a été le fruit de la détermination des Canaris du Sud, qui viennent consacrer quatre saisons seulement de présence parmi l’élite, a déclaré à l’APS, l’entraîneur de la JSS, Lyès Bestandji. “Nous avons joué contre le tenant du titre, en d’autres termes, c’est la JSE Skikda qui était la favorite pour décrocher le trophée. Cela nous a, en quelque sorte, aidé dans la mesure où on a joué avec moins de pression”, a commenté d’emblée le driver de la JSS. 

Et comme tout le monde dans le club était persuadé que l’occasion était propice pour écrire en lettres d’or l’histoire de ce club dans le jeu à 7  en disputant une première finale dans son palmarès, les protégés de Bestandji ont abordé la partie avec une meilleure détermination, comme l’atteste l’avance, maigre soit-elle, qu’ils ont pris à l’issue de la première mi-temps. “Nous voulions ce titre, et c’est ce qui explique le match héroïque que mes capés ont réalisé. Je les félicite du reste pour leur grande volonté, malgré leur manque de préparation”, a ajouté le coach de la JSS. Cette victoire, qui s’est dessinée dans les dernières secondes de la rencontre, devrait constituer une motivation supplémentaire pour les gars de Béchar avant leur participation, dans une dizaine de jours, à la Coupe arabe des clubs prévue à Hammamet (Tunisie). Mais leur coach se veut réaliste : “Ce sera une première expérience pour notre équipe sur la scène internationale. La mission ne sera pas du tout facile, car nous allons affronter des gros bras du handball arabe, tels que les Qataris d’Al-Wakra, ou les Tunisiens de l’Espérance de Tunis. En plus de tout cela, nous n’avons que trois semaines de préparation, ce qui compliquera davantage nos affaires. Cela dit, nous allons nous donner à fond pour bien représenter le handball algérien”, s’est-il engagé. 

Pour sa part, l’entraîneur du finaliste malheureux, en l’occurrence, Farouk Dehili, s’est dit fier de ses protégés malgré la défaite. “La JSE Skikda est le seul club de l’élite, peut-être, qui possède un effectif composé essentiellement des joueurs du cru. Pour ce match, nous avons lancé dans le bain plusieurs jeunes après le départ de nos meilleurs joueurs, dont des internationaux. Malgré cela, nous aurions pu gagner, surtout que la partie s’est jouée sur des détails”, a-t-il regretté. Les poulains de Dehili auront l’occasion de se racheter dans quelques jours, puisqu’ils sont concernés, eux aussi, par la Coupe arabe des clubs. Un challenge qui s’annonce néanmoins, aux yeux de ce technicien “très difficile”. “Il faut reconnaître qu’on n’est pas bien préparés. On s’attend donc à ce que notre mission soit délicate à Hammamet. Ce sera, toutefois, une occasion pour mon équipe afin de gagner en expérience et surtout avoir plus de matchs dans les jambes en prévision de la nouvelle saison”, a-t-il encore dit. 

Retour du public 
Cette finale de la Supercoupe a été marquée par le retour du public aux tribunes, une première depuis la propagation du coronavirus en Algérie en mars 2019, ayant conduit d’abord à l’interruption de toutes les activités sportives, puis à leur relance, mais à huis clos, concernant les sports collectifs. Le wali d’Oran, Saïd Sayoud, qui a présidé la cérémonie de remise des trophées, s’est justement attardé sur le retour des spectateurs dans les tribunes, ajoutant qu’Oran est honoré du fait qu’elle soit la première ville en Algérie à ouvrir le bal dans ce registre après plusieurs mois de huis clos. Il a profité de l’occasion pour appeler les jeunes et les mordus des rencontres sportives “à se rendre en masse aux centres de vaccination contre la Covid-19 afin de prévenir davantage la pandémie, surtout que l’accès aux stades et salles sportives est permis uniquement aux personnes vaccinées”, a-t-il rappelé. La finale de la Supercoupe Messieurs a été précédée par celle des Dames et a vu la consécration du HBC El-Biar devant CF Boumerdès sur le score de 27 à 24.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER