Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

alors que la lfp défalque 3 points au chabab

Vers le dénouement de la crise

La commission de discipline de la LFP a décidé de défalquer 3 points au CRB après avoir déclaré forfait face à l’AS Aïn M’lila. Le Chabab sera à l’amende (1 000 000 dinars) et sera égalemnt privé des droits TV du match de l’ASAM. L’affaire de l’interdiction de recrutement du CR Belouizdad pourrait connaître son épilogue dans les prochains jours, voire dans les prochaines heures. Selon une source digne de foi, le président du CSA Karim Chettouf s’est déplacé en personne au siège de la LFP pour rencontrer le président Medouar afin de trouver une issue favorable à cette affaire.  Le représentant du CRB aurait promis de déposer un chèque de garantie (4 milliards de centimes obtenus par la wilaya) pour permettre à son équipe d’obtenir ses licences pour aborder la compétition. “J’ai parlé dernièrement avec le responsable du CSA/CRB Karim Chettouf qui m’a informé qu’il allait déposer un chèque de garantie d’un montant de 4 milliards, que le wali d’Alger lui a remis pour régler une partie des dettes du club. Si la loi nous permet de régler le problème de cette manière, la LFP n’est là que pour aider et faciliter la tâche au club. Et je ne parle pas que du CRB, mais de tous les autres clubs, l’USMH, le RCK et l’USMB entre autres. À condition que ces clubs présentent des garanties palpables pour régler leur situation, car nous (LFP) sommes là aussi pour protéger et garantir les droits des joueurs et des entraîneurs qui ont déposé plainte au niveau de la CRL”, a-t-il fait savoir. Et d’ajouter : “Il y aura une rencontre avec Chettouf  et je sens qu’il y a une solution en vue pour le CRB. Et si tout se déroule comme convenu, le club pourra jouer son  prochain match avec ses nouvelles recrues.” Il n’est un secret pour personne que le CSA, de surcroît actionnaire majoritaire de la SSPA , a enclenché le processus de destitution de Bouhafs. Il est dans le droit de l’actionnaire majoritaire d’entamer la procédure en décidant de dissoudre le conseil d’administration et ainsi éjecter Bouhafs du poste du président du conseil d’administration. La transition sera assurée soit par un directoire, soit par l’élection d’un nouveau conseil d’administration qui ouvrira le capital à d’éventuels acquéreurs. C’est le groupe Madar (ex-SNTNA) qui semble intéressé. Selon une source digne de foi, cette société pourrait soit devenir le nouveau propriétaire du club, soit un sponsor majeur le temps d’organiser les choses pour sa venue officielle en tant que propriétaire. La société nationale de la téléphonie mobile, Mobilis, serait aussi pressenti comme futur sponsor. Les rentrées du sponsoring permettront à l’équipe de faire face aux exigences de la compétition mais aussi d’assurer le paiement des joueurs.

Ahmed Ifticen


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER