Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

ESS

Zorgane : “La direction est libre de me garder ou pas”

La défaite de trop enregistré mardi soir par l’Entente de Sétif face au Mouloudia d’Alger (0-1) pour le compte de la deuxième journée de phase de poule de la Ligue des champions africaine a plongé le club dans une grave crise qui risque d’empirer à l’avenir si des décisions radicales ne seront pas prises, notamment au niveau du staff technique qui ne fait plus l’unanimité tant au niveau des dirigeants qu’à celui des supporters. Même l’entraîneur actuel, Malik Zorgane, avait affirmé en fin de match qu’il a eu du courage en acceptant cette mission-suicide. “J’ai accepté cette lourde mission de coacher alors que l’équipe enregistrait 12 joueurs blessés, j’ai fait de mon mieux, ça n’a pas marché, mon avenir dépendra de la décision de la direction du club, je suis prêt à toutes les éventualités”, dira-t-il amèrement.  Aujourd’hui, à Sétif, c’est la consternation et la désolation totale au sein de tous les supporters, y compris le président Hacen Hamar qui avait placé cette compétition en priorité. Même si rien n’est encore joué,  il n’en demeure pas moins que la mission devient de plus en plus difficile, avec deux matchs et zéro point au compteur, les camarades de Bedrane se sont davantage compliqué la situation : ils accueilleront en juillet  la formation marocaine et se rendront une semaine après chez cet adversaire, puis recevront le TP Mazembe et clôtureront leur parcours par un déplacement au stade du 5-Juillet pour y rencontrer le MCA dans un match qui peut s’avérer décisif pour les deux équipes algériennes. C’est la première fois depuis une décennie que l’Entente rate sa saison, elle a presque consommé ses chances en LDC, raté le podium en championnat, n’est pas qualifiée la saison prochaine à une compétition continentale... Il ne lui reste donc que la Coupe arabe des clubs champions, c’est dire que cette saison est un cauchemar pour les Sétifiens qui veulent l’oublier au plus vite.

RACHID ABBAD 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER