L’Actualité LA VAGUE DE CHALEUR PERSISTERA LA SEMAINE PROCHAINE

ALERTE À LA CANICULE

  • Placeholder

Nabila SAIDOUN Publié 06 Juillet 2021 à 22:06

© D. R.
© D. R.

Les températures dans les villes du Sud dépasseront les 48 degrés, alors qu’au Nord, à l’Ouest et à l’Est, elles oscilleront entre 31 et 44 degrés.

Si on suffoque à Alger depuis plus de deux jours, au sud du pays, c’est carrément l’enfer et où les températures n’affichent pas moins de 48 degrés à l’ombre. Une vague de chaleur intense confirmée par les services de la météorologie qui, depuis hier, ont lancé des alertes rouges.  

“La canicule s’installe et va durer quelques jours”, a affirmé, hier à Liberté, Mme Houaria Benrekta, directrice de la communication à l’Ogence national de la météorologie (ONM).  Sollicitée pour de plus amples informations sur la situation et sur les prévisions, la responsable recommande “la vigilance” à la population compte tenu des températures attendues. 

“Les régions du Sud sont celles qui souffriront le plus de cette hausse du mercure. Les villes d’Adrar, de Bordj Badji-Mokhtar, de Timimoun, d’In Salah, d’Ouargla et de Touggourt, notamment, enregistreront des températures qui dépasseront localement les 48° C. Concernant M'sila et l'ouest de Batna qui atteindront des pics de 44° C, nous avons lancé des bulletins d’alerte valables de mardi midi (hier) à mercredi 21h”, a-t-elle indiqué, tout en ajoutant : “À un degré moindre, à Béchar, à Laghouat et à In Aménas, le mercure affichera 44° C.” 

Sans échapper à ce phonème de grande chaleur, les régions du Nord, pour leur part, connaîtront un temps relativement clément avec des températures qui oscilleront entre 31 et 44° C, mais avec un très mauvais indice de confort. En d’autres termes, un fort taux d’humidité à même de provoquer des sensations de lourdeur s’apparentant à une chaleur extrême et pénalisante pour les personnes âgées, les enfants et les asthmatiques. 

“Nous allons enregistrer 35° dans l’Algérois, 38° à Tizi Ouzou et 34° en Oranie”, précise Mme Benrekta. Elle précise avec plus de détails : “Il fera un peu moins chaud à l’est du pays avec 31° à Annaba, 33° à Skikda. Mais plus on pénétrera à l’intérieur et plus la chaleur augmentera avec 38° à Guelma, 41° à Souk-Ahras et 42° à Oum El-Bouaghi.” 

La responsable de l’ONM insiste sur le fait qu’“il s’agit bien d’une alerte rouge (alerte maximale)” et explique que “toute la semaine prochaine, nous resterons sous l’effet des hautes valeurs de températures de pression. Ce n’est pas valable uniquement pour l’Algérie, mais également pour tout le bassin méditerranéen. Cette situation de blocage de tous les centres d’actions fait que nous allons vivre sous l’influence de la même masse d’air. Autrement dit, des températures élevées vont persister”. 

Aussi, Mme Benrekta recommande à la population de “consulter régulièrement la carte de vigilance” sur le site Web de l’ONM qui décrit le comportement à suivre correspondant à chaque niveau d’alerte (jaune, orange et rouge). 

“Les consignes de sécurité sont données en arabe et en français. En cas d’alerte caniculaire, à titre d’exemple, il faut boire beaucoup d’eau et ne pas s’exposer au soleil, ne pas sortir au moment où la température atteint son pic (entre 12h et 15h), cesser toute activité sous le soleil. Pour les gens qui fréquentent les plages, il est conseillé d’y aller de bon matin ou après 15h, de garder les volets fermés, d’éviter trop de lumière...” 
 

Nabila SAÏDOUN

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute