Dossier

  • Par Ali TITOUCHE 28/03/2021 | 10:30
    Mohamed Saïd Kahoul, consultant en management “Il faut améliorer les taux d’intérêt pour attirer l’épargne”

    Mohamed Saïd Kahoul estime que “la chute des revenus de la fiscalité pétrolière a provoqué la mise à nu d’un système financier qui fonctionne hors temps et hors champ économique.”

  • Par Ali TITOUCHE 28/03/2021 | 10:30
    Informel, thésaurisation et accroissement du recours au cash Banques et argent, la méfiance !

    Les quantités de billets et de pièces de monnaie circulant hors banques sont évaluées à 34,73% de la masse monétaire globale à fin 2020.

  • Par Ali TITOUCHE 28/03/2021 | 10:30
    Faiblesse des paiements électroniques et difficulté à imposer le chèque L’état peine à bancariser l’informel

    Les propos du ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, au sujet de la manière avec laquelle l’État doit affronter l’informel, ne font pas l’unanimité. Pendant que le ministre

  • Par Karim KEBIR 15/10/2020 | 12:00
    Proscrit de son vivant et toujours ignoré après sa mort Mohamed Arkoun, le philosophe que l’Algérie a raté

    Auteur prolifique, particulièrement de sociologie religieuse consacrée à l’islam, Arkoun a joué un rôle de premier plan dans l’évolution de la compréhension de l’islam par l’Occident.

  • Par Rédaction Nationale 15/10/2020 | 12:00
    IL Y A DIX ANS DISPARAISSAIT LE PENSEUR Arkoun l’éternel

    GILLES KEPEL : “La Passion du Christ, la Passion d’al-Hallaj, la Passion de Mohamed Arkoun”

  • Par Hassane OUALI 15/10/2020 | 12:00
    Youssef Seddik, philosophe, anthropologue et philosophe tunisien “Son apport à la pensée islamique est décisif et fort important”

    Youssef Seddik : Quand j’ai commencé ma carrière d’enseignant à Paris III-Sorbonne nouvelle à Paris en tant qu’ATER (attaché temporaire d’enseignement et de recherche), Mohamed Arkoun était chef du l’UFR

  • Par Rédaction Nationale 15/10/2020 | 12:00
    “La Passion du Christ, la Passion de Mohamed Arkoun”

    La Sorbonne Je suivais son cours sur la pensée arabe en 1975à l’Université Paris III à Censier, celle-là même où Michel Houellebecq situerait quelques décennies plus tard des scènes de son roman Soumission.

  • Par Hassane OUALI 15/10/2020 | 12:00
    Abderrahmane Moussaoui, anthropologue et professeur des universités à Lyon 2 “Le penseur de l’impensé musulman”

    “Tout en appelant à subvertir ‘les cadres et les fondements mythohistoriques de la croyance (…), comme l’ont été depuis le XVIIIe siècle ceux de la croyance chrétienne’, Mohamed Arkoun appelait également à rompre avec l’approche islamologique classiq

  • Par Youcef SALAMI 30/09/2020 | 10:30
    L’Algérie peine à amorcer sa transition énergétique À contre-“courant”

    Le pays dispose d’immenses potentialités en matière d’énergies renouvelables pouvant le propulser au rang de puissance. Mais il reste viscéralement attaché aux ressources fossiles.

  • Par Youcef SALAMI 30/09/2020 | 10:30
    Mourad Louadah, Opérateur et DG d’Iris JC Industrial “L’absence de vision et d’objectif alimente le doute”

    Mourad Louadah, expert en énergie, fonde, en 2008, sa propre entreprise : Iris JC Industrial. Elle opère dans le segment d’EPC (contrats d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction) dans les énergies renouvelables.

  • Par Youcef SALAMI 30/09/2020 | 10:30
    l’Algérie peine à amorcer sa transition énergétique À contre-“courant”

    Le pays dispose d’immenses potentialités en matière d’énergies renouvelables pouvant le propulser au rang de puissance. Mais il reste viscéralement attaché aux ressources fossiles.

  • Par Youcef SALAMI 30/09/2020 | 10:30
    Tewfik Hasni, consultant en transition énergétique “Les obstacles ne sont pas seulement d’ordre réglementaire”

    La principale disposition législative qui a marqué la volonté politique de promouvoir les énergies renouvelables reste la loi n°02-01 du 5 février 2002 relative à l’électricité et à la distribution du gaz par canalisations.

  • Par Rédaction Nationale 30/09/2020 | 10:30
    énergies Chiffres-clés

    En Algérie, les capacités installées en énergies renouvelables entre 2010 et 2019 sont évaluées à 390 mégawatts, soit seulement 1,8% des 22 000 mégawatts à déployer à l’horizon 2030

  • Par A. ALLIA 28/09/2020 | 10:30
    Mise à feu du Haut-fourneau n°2 d’El-Hadjar La flamme de l’espoir

    La mise à feu du second haut-fourneau constitue une bouffée d’air pour les travailleurs de la région et les autres entités du complexe ; un défi à relever avec la reprise

  • Par A. ALLIA 28/09/2020 | 10:30
    Reda Belhadj, Directeur Général de Sider El-Hadjar “Nous sommes condamnés à réussir”

    Le directeur général de Sider El-Hadjar estime que le challenge de la relance de la production “est une opération délicate” au regard des moyens matériels et humains “limités”.

  • Par A. ALLIA 28/09/2020 | 10:30
    Mise à feu du Haut-fourneau n°2 d’El-Hadjar La flamme de l’espoir

    La mise à feu du second haut-fourneau constitue une bouffée d’air pour les travailleurs de la région et les autres entités du complexe ; un défi à relever avec la reprise

  • Par Nabila SAIDOUN 27/09/2020 | 10:30
    Ils sont squattés par des familles, servent de dépotoirs ou de lieux de débauche Ces nids à problèmes

    Ils auraient pu constituer un véritable vivier pour la création d’emplois et d’animation dans les cités. Ils restent, cependant, fermés, sans que personne soit en mesure d’en expliquer les raisons.

  • Par Nabila SAIDOUN 27/09/2020 | 10:30
    Destinés aux bénéficiaires des dispositifs ANGEM, ANSEJ et CNAC 731 locaux à la disposition de la wilaya d’Alger

    À la Direction de l’emploi de la wilaya d’Alger, les choses avancent lentement, mais sûrement.

  • Par Nabila SAIDOUN 27/09/2020 | 10:30
    Ils peinent à trouver preneur L’énigme des locaux inoccupés

    Situés en bas des immeubles ou au 1er étage, les espaces étaient destinés aux fonctions libérales. Un grand nombre est fermé depuis plus de 15 ans.

  • Par Nabila SAIDOUN 27/09/2020 | 10:30
    Tarek Belaribi, Directeur Général de l’AADL “Je ne veux plus de locaux fermés”

    Le DG de l’AADL dit ignorer le nombre de locaux dont il dispose, actuellement, et dit ne pas être responsable quant à l’ancien programme.