Reportage

  • Par Said OUSSAD 24/11/2020 | 10:30
    À RELIZANE AVEC UNE JEUNESSE TENTÉE PAR LA HARGA HARRAGA LE LARGE OU LE SUICIDE

    Cette année, le phénomène de la harga a particulièrement frappé les esprits. Il a surtout endeuillé beaucoup de familles algériennes.

  • Par L. OUBIRA 22/11/2020 | 10:30
    fruit phare d’Aït Maouche (Béjaïa) FIGUE SÈCHE,MARCHÉ SEC

    Après sa labellisation, la filière est en quête de soutien pour donner un nouveau souffle à son développement.

  • Par Amor ZOUIKRI 15/11/2020 | 10:30
    ON Y CULTIVE DES PRODUITS MARAÎCHERS, DE LA FRAISE, DE LA BANANE... VIRÉE CHAMPÊTRE DANS LA PLAINE DE DJIMAR

    Ici, chaque famille est directement ou indirectement impliquée dans cette activité, qui assure un emploi, fut-il saisonnier.

  • Par Amor ZOUIKRI 07/11/2020 | 10:30
    Saturation des hôpitaux, épuisement du personnel médical, manque d’oxygène… Jijel au bord de l’asphyxie

    La maladie n’épargne quasiment plus aucun foyer ou localité à Jijel. Le personnel hospitalier, épuisé par un travail presque forcé sur le front de la lutte continue contre la Covid-19, reste malgré tout mobilisé.

  • Par A. ALLIA 05/11/2020 | 10:30
    Basilique Saint-Augustin d’Annaba SYMBOLE DE PAIX ET LIEU DE TOLÉRANCE

    Au lieu de la chrétieneté qui porte le nom de la figure la plus influente du monde chrétien, l’Algérien Saint-Augustin, la cathédrale éponyme – rénovée – trône souverainement sur Annaba en étalant sa beauté architecturale.

  • Par Hadj BAHAMMA 02/11/2020 | 10:30
    Surabondance de la production et baisse des prix de la datte à Biskra Une filière ensablée

    Pour pouvoir sortir la filière de l’ornière, les différents acteurs plaident pour des réformes de fond, tout en appelant les partenaires du secteur dattier à changer de stratégie de travail.

  • Par NATH OUKACI Kamel 29/10/2020 | 10:30
    Sur les sommets de l'Akoukeur, dans le Djurdjura AVEC LES RANDONNEURS DE L’EXTRÊME

    Au sommet, atteint après plus de deux heures d’ascension, la température ne dépasse point zéro degré, et le vent glacial qui souffle en rafales brûle les visages.

  • Par Amor ZOUIKRI 26/10/2020 | 10:30
    ZONES D’OMBRE À JIJEL Une vie d’un autre âge

    Des populations entières sont abandonnées à un destin précaire, sans eau, ni électricité, ni routes, ni couverture sanitaire, ni moyens de subsistance. En haute montagne, la vie est encore à son stade rudimentaire.

  • Par Ines BOUKHALFA 20/10/2020 | 10:30
    La cité El-Guemmas de constantine abrite 30 000 âmes Une vie sous un toit d’amiante

    Les habitants de cette cité, qui compte près de 2 350 chalets, sont exposés aux maladies qu’ils peuvent contracter à cause des chalets, construits avec de l’amiante, dans lesquels ils vivent depuis des décennies.

  • Par Ali CHERARAK 18/10/2020 | 10:30
    Les voyagistes au service de l’écologie Opération dépollution à Tikjda

    Les voyagistes qui ont fait le déplacement d’Oran, de Annaba, de Constantine, de Souk Ahras, de Skikda, d’Alger, etc., ont été certes émerveillés et envoûtés par la beauté du site mais aussi frappés par l’état d’insalubrité qui y règne.

  • Par LAHCÈNE OUBIRA 13/10/2020 | 10:30
    Concours environnement à Béjaïa Aguemoune, la voie propre

    Le village Aguemoune Nath Ammar (commune de Taourirt Ighil) est sorti de l’anonymat depuis jeudi dernier en remportant le premier prix du concours du village le plus propre organisé par l'APW de Béjaïa.

  • Par Karim KEBIR 11/10/2020 | 10:30
    Premier comité de village exclusivement féminin Aït Aziz, Les femmes au cœur de la cité

    Au moment où l’indignation après le crime abject de la jeune Chaïma, brûlée après avoir été violée, se poursuit, des femmes, jeunes et vieilles, loin des feux de la rampe, s’engagent dans la bataille contre l’archaïsme.

  • Par Amor ZOUIKRI 08/10/2020 | 10:30
    Un produit agricole authentiquement local À CHEKFA, LA VERVEINE EST REINE DES PRÉS

    Faute de débouchés pour leurs produits maraîchers, les agriculteurs, se sont convertis dans la culture de la verveine. Un retour aux sources.

  • Par Faouzi SENOUSSAOUI 07/10/2020 | 10:30
    LE SEUL FABRICANT DE CHARBON ACTIF DESTINÉ À L’EXPORTATION IMPLANTÉ À SÉTIF DES OLIVES, DE L’HUILE ET… DU CHARBON

    Le foncier et l’absence d’un centre de collecte des déchets des huileries freinent l’extension du projet.

  • Par D. LOUKIL 04/10/2020 | 10:30
    MANQUE D’EAU À ORAN AUTANT EN EMPORTENT… LES COLPORTEURS

    Aujourd’hui, c’est à coups de klaxon que les colporteurs informent de leur passage dans les quartiers qu’ils se sont presque répartis comme une zone d’activité.

  • Par Amor ZOUIKRI 30/09/2020 | 10:30
    INDUSTRIALISATION À LA ZONE DE BELLARA, À EL-MILIA LA VALLÉE ENFERRÉE

    Youcef Sebti a consacré à l’oued des vers pour ses crues. Une région d’une cruelle beauté, dirait-on, qui aujourd’hui devient une vallée avalée par l’acier.

  • Par Nissa HAMMADI 26/09/2020 | 10:30
    L’artisanat de la Casbah Une activité menacée de disparition

    Dans les dédales de La Casbah millénaire, les artisans, autrefois nombreux, se font rares. Quelques-uns seulement ont survécu à l’absence de soutien de l’État, à un tourisme en berne et aux incidences financières dues à la pandémie de Covid-19.

  • Par M. OUYOUGOUTE 22/09/2020 | 10:30
    TIGHREMT, TIMRIDJINE ET TARDEMT (BéJAïA) Des merveilles qui attisent les convoitises

    De multitudes criques ponctuent le long de cette côte, demeurée sauvage pendant des décennies, avant qu’elle ne soit domestiquée, au grand dam des amoureux de la nature et de la mer.

  • Par Samir LESLOUS 21/09/2020 | 10:30
    Son cours ne charrie plus la vie, il offre une image de désolation Le Sébaou, un fleuve spolié

    En dépossédant le Sébaou de ses facultés de filtration, donc d’autoépuration, le pillage de son sable qui a littéralement laminé sa couche aquifère n’a fait que préparer le lit à une menace encore plus sérieuse : la pollution.

  • Par Samir LESLOUS 21/09/2020 | 10:30
    Malek Abdeslam, Directeur du Laboratoire des Eaux de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou “La situation de l’oued a dépassé les seuils d’alarme”

    Dans cet entretien, Malek Abdeslam, enseignant universitaire en hydrogéologie et directeur du Laboratoire des eaux de l’université Mouloud-Mammeri, dresse un topo assez inquiétant de l’oued Sébaou.