Liste des résultats

Publications et activité

  • Les routes d’Aït Yahia Moussa sont dans un état de délabrement. © D. R.

    Le réseau routier en piteux état

    Outre l’état de ces routes qui laisse à désirer, des dégâts sont engendrés par les travaux de passage des conduites d’eau et de gaz naturel que les entreprises laissent en l’état, sans compter l’absence de signalisation que les usagers déplorent.

  • L’eau n’a pas coulé dans les robinets depuis dix mois au village Ichoukren, au nord de la ville de Draâ El-Mizan. © D. R.

    Des villages sans eau depuis dix mois

    Les habitants réclament des solutions urgentes, d’autant que l’été s’annonce d’ores et déjà difficile pour cette région alimentée essentiellement par le barrage de Koudiat-Acerdoune, dont le taux de remplissage actuel n’est que de 5% de sa capacité.

  • © D.R

    La salle de cinéma Le Maghreb à l’abandon

    La salle de cinéma Le Maghreb de la ville de Draâ El-Mizan, au sud-ouest de Tizi Ouzou, est non seulement fermée depuis le début des années 1990, mais elle est laissée à l’abandon. Carrelage décalé, risque d’effondrement

  • © D.R

    Taburth n’Lainceur, La porte du bonheur

    Aussi bien en été qu’en hiver, ce site émerveille par la beauté de ses falaises abruptes, son calme et ses eaux limpides qui attirent des milliers de visiteurs en quête de quiétude, de détente et surtout de randonnées pédestres.

  • © Archives

    Rassemblement des souscripteurs devant la direction de l’AADL

    Une quarantaine de souscripteurs des logements AADL, du site de Draâ El-Mizan, au sud-ouest de Tizi Ouzou, ont organisé, hier, un rassemblement de contestation devant l’antenne de la direction locale de l’AADL,

  • © D. R.

    Réhabilitation de l’unité de soins

    Après avoir établi tous les devis nécessaires, les travaux de réhabilitation de l’unité de soins Ahmed-Mamache de Tafoughalt (Aït Yahia Moussa) ont enfin commencé, grâce à la solidarité citoyenne.

  • © D. R.

    L’histoire de la Numidie racontée par Akcil Amar Helli

    L’histoire millénaire de la Numidie constitue un centre d’intérêt et de recherche non seulement pour les historiens, mais aussi pour des militants qui veulent faire revisiter la genèse des invasions successives de cette terre.

  • © D. R.

    Deux espaces commerciaux à l’abandon

    Réalisés depuis plusieurs années pour accueillir les marchands de fruits et légumes qui occupent le vieux marché de la ville de Tizi Ghennif, deux espaces commerciaux, dont un marché couvert et un autre lieu composé de plusieurs stands,

  • L’artère principale de ce chef-lieu communal ne peut plus contenir le grand nombre de marchands ambulants. © D. R.

    Le marché hebdomadaire de M’kira encombrant

    Des propositions ont été faites pour délocaliser ce marché, mais rien n’a été entrepris pour les concrétiser. Les marchands ambulants refusent de s’installer dans d’autres endroits spécialement aménagés pour ce genre d’activités commerciales.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute