L’Actualité L’APW DE TIZI OUZOU FAIT LE BILAN DE LA CATASTROPHE DES INCENDIES

Après le deuil, l’heure est à la reconstruction

  • Placeholder

Kouceila TIGHILT Publié 25 Août 2021 à 23:31

© Sofiane Zitari/Liberté
© Sofiane Zitari/Liberté

Le bilan des feux de forêt qui ont ravagé Tizi Ouzou est lourd. 59 morts, 1 015 blessés, 500 hospitalisations et 2 028 maisons touchées. Pas moins de 25 000 ha du massif forestier, dont 4 610 ha d’oliviers, 700 ha d’arbres fruitiers, ont été réduits en cendres. 4 470 exploitations agricoles sont parties en fumée. 

Un  moment  d’émotion.  Il  planait  une  ambiance  tragique  sur  la  session extraordinaire de l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou, tenue hier, consacrée exclusivement aux feux qui ont ravagé la région. À la tribune, son président Youcef Aouchiche était solennel, le ton grave  en passant  en revue les dégâts  humains, matériels  et  écologiques  occasionnés par les flammes ravageuses.

Le  bilan  est  lourd. 59 morts, 1 015  blessés, 500  hospitalisations  dont  70 sont  toujours   en  observation.   Une  catastrophe  qui  exige  une  “enquête  impartiale pour  situer  les  responsabilités  et  identifier  les  commanditaires  et  les exécutants”, réclame le jeune président de l’APW.

À travers lui, l’Assemblée demande instamment “d’inscrire les zones touchées par les incendies qu’a connus la wilaya comme zones sinistrées et d’allouer, à cet effet, les dotations budgétaires nécessaires pour l’indemnisation des victimes et la reconstruction de ce qui a été détruit par les flammes. Cette demande a fait l’objet d’une délibération votée par l’assemblée”. Une autre délibération portant aide au relogement des familles sinistrées a été aussi votée par l’institution élue.

Dans son intervention, le P/APW, Youcef Aouichiche, a également dénoncé “l’échec et la gestion approximative des affaires de l’État” en rappelant combien de fois Tizi Ouzou a réclamé des moyens pour les services de la Protection civile et des forêts. Des demandes restées lettre morte. Comme s’il fallait attendre que la catastrophe emporte tout sur son passage pour réveiller les bureaucrates de leur léthargie désastreuse.

“Combien de fois avons-nous alerté sur ces dangers et demandé plus de moyens pour la Protection civile et les services des forêts ? Toutes nos sollicitations sont restées lettre morte. Pis encore, une décision de gel à deux reprises des postes avancés de la Protection civile dont notre wilaya a bénéficié a été prise”, s’est indigné M. Aouchiche.

Poursuivant sur le registre des bilans, le P/APW a dénombré 2 028 maisons touchées dont 526 classées orange 3, 300 orange 4 et 91 classées rouge. Au plan écologique, le désastre est immense. Pas moins de 25 000 ha du massif forestier réduit en cendres. 4 610 ha d’oliviers, 700 ha d’arbre fruitiers et 4 470 exploitations agricoles sont partis en fumée. 

Une centaine d’étables, une centaine de bergeries, 47 chèvreries, une centaine de poulaillers et 160 hangars ont été touchés, indique le même bilan qui fait aussi état de plus de 11 350 ruches dont 8 200 pleines, 295 bovins, 1 326 ovins, 1 135 caprins, 429 chevauxs et ânes, 20 000 poules et 1 542 lapins ont été brûlés. Par ailleurs, Youcef Aouchiche a annoncé que la wilaya de Tizi Ouzou sera prochainement dotée d’un service des grands brûlés. “Le décret de sa création est signé, le lieu existe et des donateurs vont l’équiper avec une cagnotte de 6 milliards.

Une cagnotte sera dégagée par l’APW pour cet objectif et dont le montant sera à déterminer selon les besoins exprimés”, a-t-il indiqué, tout en rappelant l’impératif de récupérer les 200 chalets d’Oued Falli et de les rénover pour en faire un centre d’évacuation en cas d’urgence ou de catastrophe. “Il est inconcevable que des familles sinistrées aient élu domicile dans des écoles primaires ou des salles des fêtes, alors qu’un tel centre existe.

Ce dernier est abandonné, alors qu’une autre partie est louée à des sociétés multinationales opérant dans la willaya”, a-t-il regretté. Dans le même sillage, l’APW a annoncé la création d’un fonds d’aide à l’agriculture de montagne. Ce fonds est déjà doté d’un montant de 3 milliards de centimes, a-t-il noté, ajoutant qu’il sera encore doté d’une cagnotte supplémentaire à l’occasion du vote du budget prévisionnel qui interviendra au mois de septembre prochain, a annoncé l’APW.

Autre mesure annoncée hier, le lancement d’une opération de plantation d’un million d’arbres, ainsi qu’une cagnotte pour l’acquisition, au profit de toutes les communes de la wilaya, de motopompes pour lutter contre de tels phénomène à l’avenir. Dans le sillage de la solidarité, l’APW a décidé de financer une opération d’acquisition de 10 000 trousseaux scolaires au profit des enfants des familles sinistrées et de l’ensemble des familles nécessiteuses. À la fin de son intervention, le président de l’Assemblée a vivement salué le père de Djamel Bensmaïl, assassiné.

“Malgré le drame, le père de la victime a fait preuve d’un sens élevé de patriotisme, de sagesse et de tolérance. Ses déclaration ont vite stoppé les extrémistes de tout bord qui voulaient instrumentaliser cette tragédie pour raviver le brasier de la haine”, a souligné M. Aouchiche. En guise d’hommage, l’APW a annoncé l’institution d’un prix pour la paix, la fraternité et l’unité qui sera décerné dans sa première édition au père de Djamel Bensmaïl. 
 

K. TIGHILT

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute