L’Actualité Voyages en France, en Allemagne et en Espagne

Ce que les Algériens doivent savoir

  • Placeholder

Nabila SAIDOUN Publié 10 Juin 2021 à 08:42

© Archives Liberté
© Archives Liberté

Les seuls passagers éligibles sont ceux vaccinés ou détenteurs d’un visa D ou ceux titulaires d’un titre de séjour délivré par un État membre de l’Union européenne ou la Suisse.

Avec la réouverture partielle le 1er juin dernier des frontières algériennes, les dessertes entre l’Algérie et les pays notamment européens ont repris avec l’arrivée et le départ de plusieurs vols. Aussi, des pays comme la France, l’Allemagne et l’Espagne n’ont pas manqué, de leur côté, de dicter des conditions valables, depuis hier, pour les Algériens qui veulent se rendre dans ces territoires européens. Les pays d’accueil, selon une source proche du secteur des transports, exigent désormais soit la vaccination ou alors le test PCR en plus d’autres critères.

Pour la France, les vaccins admis sont ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) à savoir Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson. (La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit deux  semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ; quatre semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ; deux semaines après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).

Cette catégorie n’a pas besoin de motif impérieux pour se rendre en France (le formulaire Attestation de déplacement vers la France n'est pas exigé). Toutefois il est impératif d'avoir un résultat test PCR négatif < 72h ou antigénique négatif < 48h. Le test antigénique aléatoire à l'arrivée et la quarantaine ne sont plus exigés également pour cette même catégorie. Pour ce qui est des passagers non vaccinés, le pays exige une attestation de déplacement vers la France en plus de la déclaration sur l'honneur (-11 ans ou +11 ans) distribuées au niveau des agences d’Air Algérie. 

La France admet, par ailleurs, les voyageurs disposant d’un motif impérieux, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour visa D, visa long séjour de regroupement familial, professionnel de santé concourant en France dans la lutte contre la Covid + conjoint, détenteur de passeport Talent + conjoint et étudiant inscrit pour l'année universitaire 2021-2022. Le pays accepte aussi, les travailleurs du secteur des transports devant se positionner sur sa base de départ ou se former, les ressortissants étrangers en fonction dans une mission diplomatique + conjoint et enfants, ressortissants étrangers de pays tiers séjournant en France pour motif professionnel impérieux sous le couvert d’un ordre de mission émis par l’État d’appartenance.

Tout voyageur, quelle que soit sa nationalité, doit présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière (pour les voyageurs de plus de onze ans uniquement) le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique “RT-PCR Covid” datant de moins de 72 heures avant le départ (départ du premier vol en cas de voyage avec correspondance) et ne concluant pas à une contamination par la Covid-19 (test PCR négatif < 72h ou antigénique négatif < 48h) et une déclaration sur l'honneur attestant qu'il ne présente pas de symptôme d'infection à la Covid-19, qu'il n'a pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage. 

L’Allemagne, pour sa part, tolère le même type de vaccin que la France avec un certificat indiquant que le vaccin a été administré au moins 14 jours avant le départ et doit être en anglais, français, allemand, italien ou espagnol. Le pays accepte sur son territoire, les ressortissants et résidents allemands, les ressortissants des États membres de l'EEE (UE) et de la Suisse ; les membres de la famille immédiate des ressortissants des États membres de l'EEE et de la Suisse. Ils doivent présenter la preuve de leur lien de parenté ; les membres de la famille immédiate des résidents en Allemagne.

Ils doivent présenter la preuve de leur lien de parenté ; les passagers titulaires d'un titre de séjour délivré par un État membre de l'EEE ou la Suisse ; les ressortissants britanniques titulaires d'un titre de séjour délivré par l'Allemagne avant le 31 décembre 2020 ; les passagers munis d'un visa de longue durée “D” délivré par un État membre de l'EEE ou la Suisse ; étudiants ; les partenaires non mariés de résidents allemands. Ils doivent avoir une invitation écrite et une copie de la pièce d'identité du résident en Allemagne. Ils doivent également avoir une déclaration et être en mesure de présenter la preuve de leur relation. L’Allemagne exige aussi un test PCR pour les passagers de + de 6 ans effectué au plus tard 48 heures avant l'arrivée.

On note, en revanche, une différence dans le type de vaccin admis par les Espagnols qui acceptent sur leur territoire les Algériens munis d'un certificat de vaccination Covid-19 indiquant qu'ils ont été complètement vaccinés avec AstraZeneca (Vaxzevria), Johnson & Johnson (Janssen), Moderna ou Pfizer-BioNTech, Sérum Institute of India, Sinopharm ou Sinovac au moins 14 jours avant l'arrivée // un certificat de récupération Covid-19 délivré au moins 11 jours après le résultat positif du test Covid-19 NAAT. L'échantillon pour le certificat doit avoir été prélevé au maximum 180 jours avant l'arrivée.

Seront admis, également, les participants au “Mobile World Congress (MWC21)” ou “Association de Programas Norteamericanos en Espana” (avec une lettre d'invitation), les étudiants en cours inscrit dans les pays de l'UE, les citoyens européens, les Algériens détenteurs de cartes de résidences espagnoles ou visa D et les algériens détenteurs de cartes de résidence européenne avec billet de continuation le jour même ou au plus tard le lendemain, les visas “ESC “ et les visas “EXT”. Le visa (C) n’est pas accepté en dehors des cas précités.

 


Nabila Saïdoun

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute