Scroll To Top
FLASH
  • Coronavirus: 201 nouveaux cas, 177 guérisons et 11 décès ces dernières 24h en Algérie (ministère)

A la une / Actualité

Extrême tension autour de la JSK

Cherif Mellal saisit la justice

© Archive liberte

Une grosse tension a, ainsi, régné au siège de la JSK durant toute l’après midi d’hier. L’ambiance était par moment explosive mais la sérénité et la sagesse ont fini par l’emporter. Cherif Mellal s’est contenté de signifier à ses adversaires son exigence de présenter un document judiciaire, soit une décision de justice ou une grosse, lui signifiant qu’il doit quitter le siège. Mais le document en question a fait défaut, du moins jusqu’en fin de journée.

Après l’intervention de la police pour disperser la foule, dans le calme, Cherif Mellal a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a affirmé sa décision d’ester en justice les auteurs de cette invasion du siège. “Ils n’ont ramené ni décision de justice, ni grosse, ni même présenté leur registre du commerce. Pis encore, l’adresse figurant sur leur registre n’est pas l’adresse de la SSPA/JSK”, a-t-il relevé. “Ces actionnaires sont venus accompagnés d’étrangers au club dans un but d’intimidation, de provocation et de déstabilisation du fonctionnement dans les bureaux”, a déploré la direction du club dans un communiqué. “Nous comptons déposer plainte contre ces gens qui se sont présentés au siège en violation de la loi et qui sont venus s’en prendre à ma personne. Nous sommes la direction légitime et nous disposons d’une ordonnance qui stipule qu’à la fin de l’exercice nous devons présenter notre bilan, donc nous sommes en place et nous sommes en service”, a-t-il martelé tout en rappelant que plusieurs procédures judiciaires sont en cours et qu’il reste donc confiant.      

Selon Cherif Mellal, même la déclaration faite par le président du CSA, Djaffar Aït Mouloud qui a affirmé que le siège appartient au club amateur, “ne tient pas la route” puisque, a-t-il affirmé, “le siège appartient à l’OPGI”. À noter qu’en fin de journée, les membres de la direction dite “parallèle” n’avaient toujours pas présenté le document juridique réclamé par Cherif Mellal qui continuait ainsi à occuper les lieux. Répondant aux déclarations de Yazid Yarichène qui a annoncé dans la matinée qu’il compte “procéder à de nouveaux recrutements pour renforcer le club afin de redorer son blason”, Cherif Mellal a ironisé en soulignant qu’“il peut créer un club et recruter”.

À rappeler que dans la matinée, Yazid Yarichène a réaffirmé que la nouvelle direction qu’il a mise sur pied “est légitime” et qu’il compte donc entamer le travail. Pour sa part, Djaffar Aït Mouloud a annoncé avoir obtenu une note qui stipule que l’ancien registre du commerce du club a été radié. Seulement, la récupération du siège officiel de la JSK ne semble pas être aussi simple que cette nouvelle direction le croyait.

En somme, ce nouvel épisode dans ce qui semble être le feuilleton d’été de la JSK pourrait connaître de nouveaux rebondissements dans les prochains jours. L’actuel président du club, Cherif Mellal, n’entend pas céder sa place aussi facilement. Il compte se battre jusqu’au bout. Si certains veulent s’emparer de la direction par tous les moyens, lui, s’en remet à la justice pour qu’elle puisse trancher cette affaire qui n’a que trop entaché une JSK cycliquement déstabilisée. 

 

 


Samir LESLOUS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER