L’Actualité AFIN D’OPTIMISER SA PERFORMANCE RÉSEAU

DJEZZY INAUGURE UN NOUVEAU CENTRE DE SUPERVISION

  • Placeholder

Nabila SAIDOUN Publié 29 Juin 2021 à 21:49

© Liberté
© Liberté

Depuis deux semaines, l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy a renoué avec le travail en présentiel et signe son retour avec l’inauguration d’un nouveau centre de supervision sis à Dar El-Beïda.

Une étape qualifiée de “déterminante” par Matthieu Galvani, P-DG de Djezzy, qui dit placer le client au centre de ses préoccupations et “tenir à lui fournir la meilleure qualité de service”. 

On parle, alors, de “l’amélioration de la qualité de réseau” qui retient, en ce moment, l’attention des Algériens de plus en plus accros à internet et grands consommateurs de la Data, notamment en ces temps de crise sanitaire due à la Covid-19.

C’est même un changement radical dans les habitudes aussi bien professionnelles que personnelles chez les jeunes et moins jeunes qui ne se passent plus de leurs smartphones, tablettes et autres terminaux. “Nous sommes conscients de cette demande sans cesse croissante auprès de nos 15 millions d’abonnés et nous ne ménageons aucun effort pour satisfaire toutes les attentes en offres et en qualité de réseau”, a promis 
M. Galvani, avant de préciser : “Ce nouveau centre de supervision, capable d’agréger beaucoup de données en temps réel, permettra de détecter les anomalies où qu’elles se trouvent et interagir.”

“L’intervention rapide et efficace sur le réseau permettra une meilleure disponibilité à plus forte raison que l’accès à la bande internationale est saturé”, a-t-il encore soutenu, avant de nuancer : “Même si on dispose de la disponibilité sur notre réseau, en bout de chaîne, il peut y avoir des limites parce qu’il existe des facteurs qui ne nous incombent pas.”

Et pour sortir de ce goulot d’étranglement, “le groupe Veon détient un câble sous-marin qui peut profiter non pas à Djezzy seulement, mais à tous les autres”, a révélé le patron de Djezzy, assurant que “les discussions avec la partie algérienne sont bien avancées”. 

Et pour davantage présenter le nouveau centre de supervision, le patron de Djezzy a proposé une visite guidée. “Notre nouveau centre de supervision a été développé en interne par des compétences en grande partie algériennes”, s’est félicité Éric Bourland, DG adjoint chargé de la technologie et du digital.

Et à Ali Zegane, Head des opérations technologiques auprès de Djezzy, de renchérir : “Le centre de supervision de Djezzy est une première en Algérie qui permet de contrôler le réseau et de voir les alarmes en cas d’anomalie pour assurer un maximum de confort au client en réduisant, entre autres, les délais d’intervention (…)” 
 

Nabila SAÏDOUN

 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute