L’Actualité La décision a été annoncée hier par le ministère de la Communication

La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine

  • Placeholder

Hamid SAIDANI Publié 22 Juin 2021 à 09:28

Le ministère de la Communication a annoncé, hier dans un communiqué, la suspension temporaire pour une durée d'une semaine à compter de demain mercredi de l'accréditation de la représentation de la chaîne de télévision El Hayat TV, accédant, ainsi à une demande formulée dans la même journée par l’Autorité de régulation de l'audiovisuel (Arav). 

“Vu la décision de l'Autorité de régulation de l'audiovisuel (Arav) de suspendre pour une semaine, à compter du 23 juin 2021, la diffusion des programmes de la chaîne El Hayat TV, le ministère de la Communication a décidé de suspendre, temporairement pour la même durée, l'accréditation de la représentation de la chaîne télévisée”, précise le communiqué du ministère de la Communication. Plus tôt dans la journée, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel avait annoncé sa décision de suspendre, à partir de demain mercredi et pour une semaine, la diffusion de chaîne de télévision El Hayat, suite à l’intervention sur l’un de ses plateaux de l’ancien député Nordine Aït Hamouda qui, en s’attaquant à l’Émir Abdelkader, a suscité une vive polémique au sein de l’opinion publique. La décision a été rendue publique par le biais d’un communiqué diffusé par l’autorité qui indique avoir également adressé un avertissement à la chaîne en question. 

Cependant, comme l’Arav ne dispose pas d’outils juridiques lui permettant de prononcer une décision de suspension des programmes des chaînes de télévision, elle a saisi le ministère de la Communication “aux fins de retrait de l'accréditation de cette chaîne pour la durée de la suspension de ses programmes”. Le ministère de la Communication a rapidement réagi en formalisant la suspension réclamée par l’Arav qui affirme toutefois “se réserver le droit d'engager toutes les mesures et procédures judiciaires adéquates en cas de récidive de tels dépassements et manquements professionnels”.

À rappeler que l’Arav avait convoqué, samedi, le directeur de la chaîne, Habet Hannachi, pour se présenter hier à son siège en vue d'apporter une “mise au point” sur les déclarations de l'ancien député, Nordine Aït Hamouda lors de l’émission diffusée vendredi. “Cette convocation fait suite à l'émission diffusée par la chaîne El-Hayat TV le 18 juin 2021 avec l'ancien député, Nordine Aït Hamouda, et animée par le directeur de la chaîne, et ce, après les réactions nationales exprimées suite aux déclarations injurieuses et à l'atteinte aux symboles nationaux”, avait indiqué l'Arav dans un communiqué.

 


H. S.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute