Scroll To Top

A la une / Actualité

Prix annuel du musée "Chicago Athenaeum"

La Grande Mosquée d'Alger classée parmi les meilleures conceptions architecturales au monde

© KSP Jürgen Engel Architekten Plan and Rainer Schmidt Landschaftsarchitekten

La Grande Mosquée d'Alger, « Djamaâ El-Djazaïr »; a été classée parmi les meilleures conceptions architecturales au monde en 2021, en remportant « le Prix annuel du musée "Chicago Athenaeum"  d'architecture et de design et le Centre européen pour l'architecture, le design artistique et les études urbaines », a annoncé dimanche l'ambassade des Etats-Unis à Alger, sur sa page Facebook.

Capture écran du post de l'ambassade des Etats-Unis à Alger

L'ambassade américaine a, de ce fait, félicité l’Algérie pour cette distinction, tout en rappelant que la conception de la mosquée a été réalisée par le cabinet d'architectes allemand KSP Jürgen Engel Architekten.

Le musée « Chicago Athenaeum » a pour sa part, publié sur son site web la liste des différents intervenants dans le projet, comprenant les maitres d’œuvre, les co-traitants et l’entreprise générale:

« Architectes : KSP Jürgen Engel Architekten GmbH

Architectes associés : Rainer Schmidt Landschaftsarchitekten GmbH

Client : Agence Nationale de Réalisation et Gestion de Djamaâ El Djazaïr (ANARGEMA)

Entrepreneur général : Krebs + Kiefer International GmbH & Co KG

Photographes : KSP Jürgen Engel Architekten Plan et Rainer Schmidt Landschaftsarchitekten », comme détaillé sur le site du musée.

 

 

« Chicago Athenaeum » a fait également une petite présentation de la Grande Mosquée d'Alger, en la qualifiant d’« offre symbolique mais tangible et utilitaire conçue pour soutenir la cohésion sociale de la nation ». Allant dans le détail, le musée rappelle que le défi était « de rassembler les aspects culturels, religieux et nationales représentatives en un seul endroit. En tant que reflets du paradis tel que décrit dans le Coran, les jardins traditionnels et la diversité de la nature forment la base de la conception. Suivant la tradition islamique, l'eau, symbole de vie, emblème de pureté et de miséricorde, deviendra un élément central des jardins ».

Imène AMOKRANE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER