Scroll To Top

A la une / Actualité

Dissolution de l’association RAJ par le tribunal administratif d’Alger

Le FFS évoque un précédent "dangereux" et "inacceptable"

D. R.

Le Front des forces socialistes a condamné, ce mercredi, la décision du tribunal administratif d'Alger, de dissoudre l'association « RAJ », après la  requête introduite préalablement par le ministère de l'Intérieur.

« Cette procédure judiciaire inéquitable est considérée comme un précédent qui ne s'est pas produit depuis l'avènement du pluralisme politique, associatif et médiatique avec  la constitution de 1989 », souligne le FFS dans un communiqué.

Le Parti, qui a exprimé « sa solidarité absolue avec l'Association Raj », rappelle que « l’activité associative est un droit garanti par la constitution » et qu’il serait aussi «inacceptable » que « dangereux » d’y renoncer. 

Rédaction Web 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER