Scroll To Top

A la une / Actualité

PROCÈS De HAMZA HAROUNI À BÉJAÏA

Le verdict connu le 7 juin prochain


Le procureur de la République près le tribunal correctionnel de Béjaïa a requis, hier, une peine d’un mois de prison ferme à l’encontre du militant du Hirak Hamza Harouni, poursuivi pour “incitation à attroupement non armé”. Au terme de l’audience tenue hier, le juge a décidé de mettre sa décision en délibéré pour le 7 juin prochain. Le verdict sera donc connu sous quinzaine. À noter que les avocats de la défense ont plaidé l’acquittement.

Pour rappel, un rassemblement de soutien à ce syndicaliste poursuivi en justice a été organisé le 26 avril dernier, devant le siège de l’APC de Tichy, à l’appel du Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (Snapap). Outre son activisme syndical au sein du Snapap, ce fonctionnaire de l’APC de Tichy est surtout connu pour son engagement au sein du Hirak.

 


KAMAL OUHNIA

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER