Scroll To Top

A la une / Actualité

Incendies

Plus de 600 km de réseau électrique détruits par les feux à Tizi Ouzou

Photo : D.R

Un total de 610 km de réseau électrique et pas moins de 710 postes ont été détruits par les incendies qui ont ravagé plusieurs communes de la wilaya de Tizi-Ouzou, selon un bilan communiqué, jeudi à l'occasion d'une visite d'inspection du PDG du groupe Sonelgaz, Chaher Boulkhras.

Selon cette même situation, les dégâts causés par les feux aux installations électriques ont été enregistrés au niveau de 35 communes de la wilaya privant 306.821 abonnés de cette énergie.

En outre, la direction locale de distribution d'électricité et de gaz a procédé à l'interruption, par mesure préventive, de l'alimentation en électricité pour 35.059 autres abonnés, selon le bilan présenté à M. Boulkhras dans la commune d'Ath Yenni, l'une des localités les plus ravagées par les feux.

Le nombre de sites sanitaires (structures de santé) privés d’électricité suite à la catastrophe vécue par la wilaya depuis le 9 août, est de douze, dont trois par mesure préventive, alors que les sites hydrauliques (stations de pompage et autres) sont au nombre de 90, dont neuf ayant fait l'objet d'une coupure de l'alimentation par prévention.

Concernant l'interruption de l'alimentation en gaz naturel, 39 communes ont été concernées par des incidents causés par les feux entraînant une coupure d'alimentation en cette énergie pour 113 abonnés. Le nombre d'abonnés isolés par mesures préventives est de 24.050.

Pour le rétablissement de l'alimentation en ces deux énergies, il a été procédé à la mobilisation de 27 équipes, 149 agents de la Société algérienne de distribution de l’électricité et de gaz (SADEG) et de 71 entreprises pour le rétablissement de l'électricité, ainsi que de 40 autres équipes et 120 agents de la SADEG et huit entreprises pour le rétablissement de l’alimentation en gaz.

"Depuis le 16 août courant, nous avons presque terminé les opérations de rétablissement de l’électricité à Tizi Ouzou au profit de tous les citoyens", a souligné M. Boulkhras qui a précisé qu'"aujourd’hui à Tizi Ouzou ou ailleurs, aucun foyer n’est dans le noir ou sans gaz".

Le PDG de Sonelgaz qui s’est incliné à la mémoire des citoyens et militaires décédés dans ces incendies, a rendu hommage aux agents qui ont travaillé dans des conditions très difficiles en raison du relief fortement accidenté de Tizi-Ouzou.

Il a relevé que ces incendies sont intervenus en pleine période de surconsommation qui a atteint le 12 août les 16.224 méga watts, dépassant de 10,2% celui de 2020.

Interrogé lors d’une conférence de presse organisée au siège de la wilaya sur l’évaluation financière des dégâts causés par ces incendies au Groupe Sonelgaz, M. Boulkhras n'a pas avancé aucun chiffre.

"L’important pour nous est que nos efforts ont apporté leurs fruits et que les instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour accompagner et contribuer à un retour à la vie normale dans les régions touchées par les feux, ont été concrétisées sur le terrain", a-t-il dit.

Il a ajouté que le groupe a même pris en charge la réhabilitation du réseau d’éclairage public qui est, en principe, à la charge des communes. "Des travaux dans ce sens sont en cours depuis six jours", a-t-il signalé.

Par ailleurs, il a indiqué que "des travaux de réhabilitation du centre social de Sonelgaz à Larbaa n’Ath Irathen seront entamés pour une durée d’une semaine afin de pouvoir le mettre à la disposition des familles sinistrées en attente de relogement".

Lors de cette visite le PDG de Sonelgaz a notamment visité le poste de haute tension de Souk El Djemaa, dans la région de Ain El Hammam, une installation stratégique alimentant Tizi-Ouzou et d’autres wilayas dont Bouira et Bejaia, qui a été sauvée des incendies par les équipes chargées de sa gestion, ainsi qu'un chantier de réparation de câbles de moyenne tension et d’une station de pompage à Akbil.

 

APS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER