L’Actualité LES CITOYENS APPELÉS À REDOUBLER DE VIGILANCE FACE AU REBOND DU CORONAVIRUS

Remettez vos masques !

  • Placeholder

Nabila SAIDOUN Publié 09 Juillet 2021 à 23:16

© Louiza Ammi/Liberté
© Louiza Ammi/Liberté

◗  Le  ministre de  la  Santé  mise  sur   la  vaccination  et  exclut un retour au confinement.

La   situation  épidémiologique  devient   inquiétante  avec  la  progression exponentielle  des cas de contamination. Plus que jamais, la vigilance doit être de rigueur.

Branle-bas de combat en milieu hospitalier qui renoue avec les va-et-vient incessants, et de plus en plus nombreux, de malades atteints de la Covid-19. Les professionnels  de  la  santé sont, d’ailleurs, les  premiers  à  tirer la sonnette d’alarme et à appeler à “réadopter les gestes barrières”.

Dans  son  dernier  bilan  datant  de  ce  jeudi, le  ministère  de  la Santé a annoncé 620 nouveaux cas et 12 décès enregistrés en  24h.  Le  bilan de mercredi fait état, quant à lui, de 585 nouveaux cas et 10 décès, alors que celui du 6 juillet donnait 481 nouveaux cas.

En somme, on compte 1 686 nouvelles  contaminations  en  à  peine trois jours. Des données qui révèlent une propagation rapide et inquiétante du virus que les spécialistes imputent à la baisse de vigilance et à l’apparition du nouveau variant Delta, considéré comme “dangereux et très contagieux”, voire “le plus dévastateur au monde”.

“Il  faut  qu’on  cesse  de  parler  de  guérison  parce  qu’on  s’aperçoit maintenant qu’il y a des manifestations tardives, ne seraient-ce que la fatigue et l’asthénie qui retentissent lourdement sur la santé de nos concitoyens infectés par la Covid”, a affirmé, il y a quelques jours, le Pr Kamel Bouzid, chef du service d’oncologie au CPMC d’Alger.

“Nous faisons face à une troisième vague de Covid”, a-t-il dit et n’hésitant pas à la qualifier d’ailleurs de “désastreuse”. “Il y a eu plusieurs cas de contamination de familles entières à cause des mariages et des enterrements. Il faut dire aussi que la campagne pour les législatives (12 juin) a réuni des centaines de personnes dans des salles fermées, sans mesure de distanciation sociale. Je pense que c’est en partie l’origine de la flambée actuelle”, a-t-il argumenté.

Le relâchement est, en effet, à tous les niveaux : dans les commerces, les lieux  de  loisirs,  les  marchés  et  autres  grandes  surfaces,  les  centres commerciaux et les mosquées.

Par lassitude, inconscience ou incivisme, de nombreux citoyens ont abandonné l’observation des gestes barrières adoptés jusque-là et malgré les mises en garde des spécialistes, des autorités et la campagne de sensibilisation.

Force  est  d’admettre  que  les  autorités  ont  également  une  part  de responsabilité puisqu’elles ont été les premières à baisser la garde, en autorisant certaines manifestations politiques et en accusant du retard dans la vaccination.   

Vaccination : nouvelle stratégie de communication pour mieux convaincre 
Plus de cinq mois après son lancement fin janvier dernier, la campagne de vaccination contre la Covid-19 en Algérie peine à s’accélérer. “Elle a atteint le taux de 10% seulement, alors qu’il faut atteindre un taux de vaccination de 80% des citoyens pour briser la chaîne de propagation du virus”, selon les dernières déclarations du directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), le Dr Fawzi Derrar.

“La vaccination reste le seul moyen efficace contre le virus et les variants, notamment ‘Delta’, devenu une menace pour la population en raison de sa vitesse de propagation, où une seule personne atteinte du variant peut contaminer 8 personnes, contrairement aux autres variants”, a fait savoir, jeudi, le Dr Derrar lors d'un point de presse coanimé avec le ministre de la Santé en compagnie de cadres de son département.

Dans ce contexte, le Pr Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé, qui ne semble pas favorable à un retour au confinement, a dévoilé une nouvelle stratégie de communication pour mieux convaincre les récalcitrants, en tablant sur une cadence de vaccination beaucoup plus soutenue dans les prochains jours. Il a expliqué, à ce titre, que “le plan vise, en premier lieu, à inciter les citoyens à se faire vacciner, afin de briser la chaîne de contamination à travers le recours aux différents médias et l'organisation de conférences et de tables rondes par des spécialistes et des personnalités influentes dans la société”.

Il s'agit également du “lancement de caravanes mobiles vers les zones enclavées et de l'élargissement du nombre des espaces publics, des centres commerciaux, des mosquées, des institutions et des cliniques relevant du secteur privé”. Cette nouvelle stratégie, poursuit le Pr Benbouzid, “vise à cibler au moins un million de personnes par mois, afin d'endiguer la propagation du virus et de ses nouveaux variants”.  Deux millions et demi de citoyens ont bénéficié jusque-là du vaccin.

Un chiffre que les experts qualifient de “très faible”. Le ministre a précisé de son côté que “1,6 million de doses seront réceptionnées le 11 juillet en cours et 400 000 autres le 18 du même mois, ainsi qu'un million de doses à la fin de ce mois, portant le nombre des doses à près de 4 millions, ce qui élargira la campagne de vaccination à tous les citoyens”. 
 

Nabila SAÏDOUN

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute