Scroll To Top

A la une / Actualité

Elle couvrait la marche des étudiants à Alger

Une journaliste de Liberté brutalement agressée par un policier

D.R

Notre collègue Kenza Sifi a été brutalement agressée, ce mardi, par un agent de maintien de l’ordre public, alors qu’elle couvrait pour l’édition Web du journal Liberté la marche des étudiants à Alger. Munie d’un ordre de mission, et d’ailleurs plusieurs fois contrôlée par des policiers pendant la couverture de la manifestation, la journaliste Kenza Sifi a reçu un coup de matraque dans le dos, ce qui a failli lui être fatal. C’est au moment où la manifestation tirait à sa fin et que les étudiants se dispersaient dans le calme, qu’un agent en casque et uniforme est venu la surprendre pour lui asséner un coup de matraque qui a failli lui provoquer une paralysie. Evacuée d’urgence à l’hôpital, la journaliste Kenza Sifi s’est fait délivrer un certificat médical. Le journal Liberté condamne avec la plus grande fermeté ce comportement brutal ciblant notre collègue. R.N

Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER