Scroll To Top

Culture / Culture

LE SITE CARTOGRAPHIANT LES ESPACES CULTURELS N’EST PLUS ACCESSIBLE DEPUIS UN MOIS

Culturemap-dz, une censure et des interrogations

© D.R

Fondé par le GTPCA (Groupe de travail sur la politique culturelle en Algérie), le site a pour vocation de répertorier les espaces culturels et artistiques de tout le pays depuis son lancement en 2017. Mais depuis un mois, la plateforme est inaccessible, sauf par VPN. 

La carte culturelle de l’Algérie www.culturemap-dz.org, qui recense et géolocalise des établissements artistiques publics et privés, salles de cinéma, associations, théâtres, galeries, bibliothèques… est, semble-t-il, censurée depuis près d’un mois, d’après Ammar Kessab, initiateur du GTPCA (Groupe de travail sur la politique culturelle en Algérie), à l’origine de la création du site. Dans une publication faite il y a quelques jours, le chercheur et expert en politiques culturelles dénonce ce qui s’apparente manifestement à un blocage intentionnel. “#Alerte_censure.

La carte culturelle de l'Algérie "www.culturemap-dz.org", fruit de 3 années de travail acharné par le #GTPCA, n'est plus accessible en Algérie depuis plusieurs semaines”, fulmine-t-il. Et de reprendre : “Elle recense pourtant plus de 1000 structures culturelles et artistes à travers le pays, et a permis de créer des partenariats artistiques importants entre les wilayas.

L'hébergeur du site soupçonne une censure. Nous demandons donc aux autorités de s'expliquer sur le motif du blocage du site en Algérie.” OVH, l’hébergeur de sites web en question, soutient qu’“après vérifications, il a constaté que le nom de domaine "culturemap-dz.org" pointe correctement sur ses serveurs” et que le site était opérationnel de son côté. L’hébergeur a indiqué par ailleurs que “si le site ne fonctionne pas depuis l'Algérie, il faudra s’enquérir auprès du fournisseur internet”. 

“Il se peut aussi, écrit-il, que le gouvernement algérien bloque certaines IPs.” Après un petit test d’accessibilité au site, force est de constater que celui-ci n’est consultable que via un VPN (réseau privé virtuel). Alors pourquoi une simple carte répertoriant les espaces culturels ferait l’objet d’un blocage ? Représente-t-elle une menace ? Ou est-ce la grande disparité dans l’accès au produit culturel, qu’elle met par ailleurs en avant, qu’on veut taire ? Selon Ammar Kessab, une autre hypothèse pourrait bien être la source de l’inaccessibilité de son site, puisque, suppose-t-il, “il y a aussi la possibilité d'une concurrence vue par le ministère de la Culture qui tente de développer une telle carte sans succès”. D’autre part, nos tentatives d’approcher le ministère de la Culture et Algérie Télécom sont restées vaines.

En attendant que lumière soit faite sur cet énième épisode de censure qui ne dit pas son nom, ce sont les initiatives privées, comme celles du GTPCA, et le citoyen, pour qui cet outil vient grandement en aide, qui sont pénalisés. À défaut de mettre tout en œuvre pour relancer le secteur culturel fragilisé par la pandémie, voilà qu’on le bâillonne ! 

 


Yasmine Azzouz 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER