Culture ORGANISÉ PAR L’UNHCR ET PLUSIEURS INSTITUTS CULTURELS EN ALGÉRIE

Cycle cinématographique sur les réfugiés jusqu’au 23 mars

  • Placeholder

Rubrique Culturelle Publié 18 Mars 2022 à 16:52

© D. R.
© D. R.

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés en Algérie organise, avec l’ambassade du Danemark et les Instituts culturels allemand, britannique, espagnol, italien et français, une projection de films sur la thématique des réfugiés autour du monde. 

Depuis le 15 et jusqu’au 23 mars, trois œuvres, entre documentaire, long-métrage de fiction et long-métrage documentaire, sont présentées au public algérien à l’Institut Cervantès d’Alger et à la Cinémathèque algérienne.

Au programme, Cartas Mojadas de Paula Palacios, documentariste espagnole, Reunited de la Danoise Mira Jargil et Limbo de Ben Sharrock programmé mercredi 23 mars à 18h à la Cinémathèque d’Alger. 

Deuxième  réalisation  du  Britannique,  Limbo  est  une  tragicomédie contemporaine sur la situation des réfugiés. Récompensée d’un Hitchcock d’or et d’un Hitchcock du public au Festival du film britannique de Dinard, elle dépeint avec humour cette situation dramatique que le réalisateur présente tantôt sur le ton de la dérision, tantôt comme pamphlet contre les politiques d’exil.

Sortie en 2020, l’œuvre met en scène un groupe de nouveaux réfugiés attendant sur une lointaine île écossaise les réponses de leur demande d’asile.

Parmi eux se trouve Omar, un jeune musicien syrien dont l’oud de son grand-père, un instrument qu’il a transporté avec lui depuis sa terre natale, représente un fardeau. L’œuvre a reçu de nombreuses récompenses dans des festivals internationaux. 

Par ailleurs, et selon le communiqué de presse adressé à notre rédaction, d’autres initiatives rejoindront le lancement de ce cycle spécial réfugiés qui inclut d’autre part des courts-métrages produits par des réfugiés en Algérie.

“En s’engageant auprès des institutions culturelles et des missions diplomatiques, ce projet culturel a pour but de sensibiliser sur la problématique des réfugiés autour du monde et vise à rapprocher la réalité des réfugiés au grand public, à travers le cinéma et la fiction”, précisent les organisateurs. 
 

R. C.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute