Culture Festival du cinéma ibéro-américain

Du 2 au 14 mars à la Cinémathèque d’Alger

  • Placeholder

Rubrique Culturelle Publié 25 Février 2022 à 18:59

© D.R
© D.R

Au bonheur des cinéphiles, la Cinémathèque d’Alger abritera du 2 au 14 mars le Festival du cinéma ibéro-américain. Organisé par l’ambassade d’Espagne et l’Institut Cervantes d’Alger, en collaboration avec les ambassades ibéro-américaines accréditées en Algérie, pas moins de 10 films seront projetés quotidiennement. Dans le communiqué de presse, il est mentionné que “ce cycle s’intéresse à des films hispanophones contemporains”. D’ailleurs, pour l’ouverture, la première soirée sera marquée par la projection de Mi Obra Maestra (2018, Argentine), de Gaston Duprat. Pour la clôture, c’est l’œuvre Especial (2021, Venezuela), d’Ignacio Márquez Bajo, qui signera la fin de cet évènement. Concernant les autres productions, l’assistance sera gratifiée – sauf les vendredis et le 8 mars – des productions Curral (2020, Brésil) de Marcelo Brennand ; Date una vuelta en el aire (2020, Chili), Cristián Sánchez ; Keyla ( 2017, Colombie) de Viviana Gómez Echeverry ; Los buenos demonios (2018, Cuba) de Gerardo Chijona ; La boda de rosa (2021, Espagne) de Icíar Bollaín ; Hilda (2015 – 2016, Mexique) d’Andrés Clarión ; Mataindios (2018, Pérou) de Robert Julca Motta et Carlos Solano et Snu (2019, Portugal) de Patrícia Sequeira. 

À noter que l'accès aux projections est totalement gratuit et ouvert au public, dans la limite des places disponibles. Les films seront projetés en espagnol avec un sous-titrage en français ou en anglais. Pour les intéressés, le même cycle est également prévu du 17 au 28 mars à la salle Saâda (ex-Colisée) d’Oran. Pour plus d’informations, consulter les pages Facebook des Instituts Cervantes d’Alger et d’Oran.

 


R. C.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute