Culture L’initiative entre dans le cadre de “La nuit des idées 2021”

“Vital”, l’art comme vecteur d’union

  • Placeholder

Rubrique Culturelle Publié 04 Janvier 2021 à 09:32

© D.R
© D.R

Afin d’atténuer un tant soit peu les effets de la pandémie sur le monde des arts, des initiatives ont été lancées. Audacieuses les unes les autres, la dernière en date, “Vital”, a pensé d’une manière différente le procédé. En effet, inscrite dans le cadre de “La nuit des idées 2021” qu’organise l’Institut français, la société de production audiovisuelle “Alpha Tango” propose de célébrer la culture, en participant à une expérience créative, à concevoir une œuvre collective, initiée et réalisée par le réalisateur Thomas Castaing avec une composition musicale originale de Safy Boutella.

L’initiative telle que déclinée propose de positionner l’art comme vecteur majeur de cette “unité vitale”, comme “nécessité intérieure” dont “artistes et spectateurs sont détenteurs”. Cette œuvre collective “est une fusion de visions artistiques”, qui “naîtra durant le montage de l’œuvre cinématographique”, et dont “l’épanouissement émotionnel se révélera avec la bande originale qui sera créée en live par Safy Boutella”.

Plus explicites, les initiateurs précisent que l’œuvre sera “composée de séquences vidéo, de photographies, d’œuvres plastiques et de proses”, sous le thème, entre autres, de “la proximité”. L’œuvre vise “à rapprocher les êtres et leurs sentiments, les unir le temps d’une projection-concert, pour que naisse de ce tissage d’émotions une œuvre collective, universelle et poétique”.

Invitant les artistes de tout bord à y prendre part, les initiateurs soulignent que toutes les catégories sont admises, comme le cinéma, la sculpture, la littérature, les arts de scène, la danse… Il faut souligner que tous les participants seront crédités comme coréalisateurs. Les initiateurs invitent les personnes intéressées à se rendre sur la page facebook d’Alpha Tango. 

 

 

R. C.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute