Économie AUTORISATION D'IMPORTATION DE MATÉRIEL AGRICOLE RÉNOVÉ

La promotion des cultures stratégiques en ligne de mire

  • Placeholder

Rubrique Economie Publié 27 Juin 2021 à 22:30

© D. R.
© D. R.

L'autorisation d'importation de matériel agricole intégré et d'équipements de production modernes permettra de promouvoir les cultures stratégiques et industrielles dans les différentes filières agricoles. Ce qui permettra aussi de réaliser une production conforme aux normes internationales. C’est ce qu’a déclaré le directeur de la régulation et du développement de la production agricole (DRDPA) au ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Messaoud Bendridi.

Dans un entretien accordé à l'APS, M. Bendridi a précisé que le secteur avait amorcé l'élaboration de textes d'application du décret exécutif n°20-312 paru au Journal officiel n°38 portant conditions et modalités d'octroi de l'autorisation de dédouanement des chaînes et équipements de production rénovés dans le cadre d'activités de production de biens et services.

Le secteur œuvre à la promotion des cultures stratégiques et industrielles, particulièrement le blé dur, les produits laitiers, la tomate industrielle, les olives, la pomme de terre et bien d'autres encore qui ont besoin d'unités de transformation industrielle au niveau de zones proches des unités de production dans le cadre des cultures intensives, notamment dans les régions montagneuses et sahariennes, souligne ce responsable.

Ces opérations, rappelle-t-il, exigent l'importation de matériels et d'équipements sophistiqués destinés aux opérations de production, de récolte, de transformation et d'emballage. Il s’agit de lignes et d’équipements de production rénovés.

Des réunions ont été tenues en permanence avec des cadres du ministère des Finances pour examiner les possibilités et moyens de soutien indirect à l'importation de ces équipements en vue de mettre le producteur dans une bonne situation financière, notamment les entreprises qui viennent d'entamer leurs premières années de production, a fait savoir M. Bendridi.

Dans ce cadre, l'examen de la qualité du matériel et les unités de transformation modernes autorisés à l'importation se fait en fonction des besoins des chaînes de production nationale, notamment celles de l'agriculture, de la récolte et du conditionnement.

Les opérateurs économiques sont tenus, en vertu dudit décret, de justifier un autofinancement d'au moins 30% du coût de l'opération d'importation des équipements rénovés. Ce texte de loi autorise ainsi le dédouanement des chaînes et des équipements de production agricole rénovés à l'exception des machines similaires à celles fabriquées en Algérie et dont la production locale couvre les besoins du marché national. 
 

R. E.

 

 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute