Économie RÉDUCTIONS SUR LES TARIFS D’ASSURANCE AUTOMOBILE

Les assureurs rappelés à l’ordre

  • Placeholder

Akli REZOUALI Publié 15 Janvier 2022 à 22:09

© D. R.
© D. R.

L’Union  algérienne  des  sociétés  d’assurance  et  de  réassurance (UAR) revient à la charge pour mettre en garde l’ensemble des assureurs activant sur le marché national contre les pratiques de dumping et de non-respect des seuils de réduction accordées sur les assurances automobiles.

Dans une nouvelle note adressée aux présidents-directeurs généraux et aux directeurs généraux des compagnies pratiquant l’assurance automobile, l’UAR déplore ainsi que malgré une précédente note adressée aux assureurs par le secrétaire général du ministère  des  Finances,  “des cas  récents, graves et avérés” de transgression de l’accord  limitant  les  réductions  sur l’assurance automobile “ont été signalés” depuis début janvier 2022.

Un protocole d’accord multilatéral avait été signé l’année dernière par l’ensemble des compagnies d'assurances afin de limiter les seuils de réduction à 50% sur les tarifs pratiqués dans  la  branche automobile.

Depuis, de nombreux cas de manquements ont été constatés, ce qui a incité l’UAR à rappeler à l’ordre une nouvelle fois les compagnies d’assurances pour qu’elles respectent pleinement leur engagement d’appliquer les termes convenus de l’accord multilatéral en question à partir de ce mois de janvier. 

À  travers  sa  nouvelle  note  adressées  aux  dirigeants  des  sociétés d’assurances, l’UAR exhorte ces derniers, “encore une fois”, à veiller à une stricte application du protocole en prenant, “en interne”, les dispositions qui s’imposent et en informant les assurés que toute réduction tarifaire supérieure à 50% octroyée avec effet du premier janvier 2022 est contraire à l’accord en question.  

L’Union des assureurs et réassureurs va encore plus loin dans sa mise en garde, en indiquant être contrainte de “saisir directement le ministère des Finances pour signaler ces dépassements contraires à l’accord signé par tous les dirigeants des compagnies d’assurances et afin que les réductions tarifaires supérieures à 50% soient bannies des pratiques du marché”.

Branche prédominante dans la structure du portefeuille des risques assurés par les sociétés locales, l’assurance automobile a longtemps donné lieu à des pratiques de concurrence anarchiques basée sur le dumping, ce qui a rendu nécessaire l’assainissement de sa gestion, à travers notamment la limitation des réductions tarifaires accordés aux assurés. 
 

Akli R. 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute