FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

EDITORIAL ARCHIVE

DERNIERE EDITION

Par Djilali Benyoub 18/11/2018 | 1111:1111
“Gestion par l’anonymat”

Désormais, on ne s’encombre même plus des formes pour les coups d’État scientifiques.

  • Par Said Chekri 31/12/2017 | 1212:1212
    Une bien mauvaise année…

    L’année 2017 a été bien mauvaise à bien des égards pour l’Algérie, mais elle s’achève indéniablement sur une note d’espoir.

  • Par Hamid Saidani 30/12/2017 | 1212:1212
    Pensée pour les pionniers

    La consécration, pour la première fois, du premier jour de l’an amazigh Yennayer, journée chômée et payée(...)

  • Par Sofiane Aït Iflis 28/12/2017 | 1212:1212
    La fin d’un ostracisme

    Yennayer, journée chômée et payée. Enfin ! Sommes-nous tentés de dire. Mais gardons-nous des transports euphoriques que procurerait légitimement un tel événement, la décision étant, néanmoins, il faut le reconnaître, à saluer.

  • Par Abrous Outoudert 27/12/2017 | 1212:1212
    Le rôle de l’État

    Il y avait floraison de minoteries alors que le blé était importé. Facile de le passer au moulin de “Monsieur Seguin”, quitte à le revendre comme aliment de bétail puisqu’il coûte plus cher sans faire fonctionner la minoterie.

  • Par Sofiane Aït Iflis 26/12/2017 | 1212:1212
    Ébullition

    Le gouvernement qui a décidé de recourir à la planche à billets, pour, a-t-il justifié, financer les investissements(...)

  • Par Hamid Saidani 25/12/2017 | 1212:1212
    Effet domino

    L’impact d’une telle disposition sur le pouvoir d’achat risque d’être considérable, en ce sens que ses répercussions néfastes sur les prix de tous les produits apparaissent presque comme inéluctables.”

  • Par Remouche Khaled 24/12/2017 | 1212:1212
    Une application problématique de la charte

    Le gouvernement Ouyahia, en vue de préserver les ressources financières ou renflouer les caisses de l’État, face à la crise que connaît le pays, vient d’opter pour la privatisation des entreprises publiques (EPE).

  • Par Abrous Outoudert 23/12/2017 | 1212:1212
    Recadrage

    La plupart des concessionnaires n’ont rien à voir avec l’industrie automobile, sauf qu’ils ont accès à des crédits bancaires et à certains cercles du pouvoir”

  • Par Abrous Outoudert 21/12/2017 | 1212:1212
    Réalité du marché

    Plus que la raison, c’est la réalité du marché qui a soulevé les limites du système des licences.

  • Par Remouche Khaled 20/12/2017 | 1212:1212
    Les limites d’une gouvernance

    Après deux ans de mise en œuvre, le gouvernement Ouyahia a décidé de supprimer les licences d’importation.