L’International Des relations diplomatiques avec 46 des 55 pays du continent

Israël est devenu membre observateur à l’Union africaine

  • Placeholder

Amar RAFA Publié 23 Juillet 2021 à 18:10

© D.R
© D.R

Israël va devenir membre observateur de l’Union africaine (UA), a indiqué jeudi son ministère des Affaires étrangères. L’ambassadeur de l’État hébreu à Addis-Abeba, Alaly Adamso, a soumis jeudi dernier la charte d’Israël en tant que membre observateur à l’Union africaine, qui a, de son côté, entériné ce statut d’observateur.

Cette adhésion est le résultat de 20 ans d’énormes pressions exercées sur de nombreux pays africains par la diplomatie israélienne, depuis 2002. Israël, qui était jusqu’alors un membre observateur de la défunte Organisation de l’unité africaine (ONU), a perdu ce statut en 2002 à la dissolution de l’instance panafricaine et son remplacement par l’Union africaine. 

Ayant été exclu suite au lobbying de l’ancien leader libyen Mouammar Kadhafi, l’État hébreu n’a cessé de déployer des efforts par de multiples moyens de pressions diplomatiques et économiques pour regagner le statut d’observateur au même titre que l’Autorité palestinienne qui l’a acquis depuis 2013 . En 2017 déjà, Israël était proche d’un retour à l’UA grâce au forcing exercé sur nombre de pays africains pour l’organisation d’un sommet Afrique-Israël. Bien qu’officiellement reporté suite à l’intervention de plusieurs pays africains, dont l’Algérie, la Mauritanie, la Tunisie et l’Afrique du Sud, Israël a récolté le soutien de plusieurs pays, notamment le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Zambie et le Malawi. L’Éthiopie avait même fait la promesse de lui accorder un statut d’observateur au sein de l’UA. 

Mais il fallait attendre la fin du mandat du président Donald Trump pour voir la diplomatie israélienne récolter les dividendes des accords d’Abraham, signés sous la houlette de l’Amérique, pour la normalisation des relations diplomatiques avec le Soudan et le Maroc. Ces accords ont permis à Israël de gagner davantage de soutiens inconditionnels au sein de l’UA, quelques années seulement après avoir renouvelé ses relations diplomatiques avec le Tchad et la Guinée. “Cette adhésion corrige une anomalie qui perdurait depuis des décennies”, indique un communiqué du ministère israélien des Affaires étrangères, qui rappelle qu’Israël entretient des relations diplomatiques avec 46 des 55 pays de l’Union africaine. 

L’État hébreu et beaucoup de pays africains entretiennent d’étroites relations politiques et économiques, via son agence de coopération internationale, en apportant une assistance dans les domaines de la formation agricole et la santé, notamment. 
La coopération avec les pays africains s’étend aussi aux domaines de la technologie et de la sécurité, notamment à la vente d’armes qui intéresse nombre de régimes du continent dont les pays sont en proie aux questions sécuritaires et des activités des groupes djihadistes. 

La diplomatie israélienne estime que ce nouveau statut d’observateur au sein de l’UA permettra de “coopérer, entre autres, dans la lutte contre la Covid-19 et dans la prévention de la propagation du terrorisme sur le continent”. 

A. R.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute