Radar Il interrompt un match à l’heure de la prière

Arbitre de foot ou apprenti mufti !

  • Placeholder

Farid BELGACEM Publié 27 Novembre 2021 à 09:57

Carton rouge ! L’arbitre qui officiait le match NAHD-MCO pour le compte du championnat national, avant-hier au stade du 20-Août, est totalement sorti du cadre sportif en décidant d’interrompre le jeu au moment de l’appel à la prière d’El-Asr. Outre le fait que son geste est illégal, il envoie un message pour le moins grave. Celui d’imposer et de manière éhontée des règles qui rappellent celles de l’époque où l’ex-FIS dictait sa loi via sa police des mœurs.  Il faut dire que c’est la deuxième fois qu’un arbitre décide d’interrompre un match de football à l’heure de l’appel à la prière. Face à ces agissements, la Fédération algérienne de football doit sévir. Il ne faut surtout pas se laisser intimider par un comportement qui relève plus de la bigoterie ambiante que d’autre chose. Il faut rappeler qu’il y a deux ans de cela, la FIFA lui avait retiré le badge d’arbitre international.  

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute