Scroll To Top

Radar / Actualités

PARCE QU’IL PORTAIT UN SHORT

Une consultation refusée à un adolescent

© D. R.

■ Un  jeune  athlète, Kenzy, chez  lequel  les  parents  ont  suspecté  une  infection par   la   Covid-19   après  sa  participation   à  une   compétition sportive,  s’est   vu   refuser,  jeudi  dernier,  en   fin   d’après-midi,  une  consultation à la  polyclinique de Dar El-Beïda, à Alger.

Mais le refus d’ausculter l’adolescent, qui  était accompagné  de son père, n’a rien à voir avec la  maladie, comme on  pourrait  le penser.  La  raison est, en effet, à chercher dans l’attitude de la doctoresse de permanence, qui a jugé la tenue vestimentaire du garçon (un short) “indécente”.

Le médecin a-t-il le droit de se focaliser sur l’accoutrement d’un patient, alors qu’il est censé, de par son  serment, prendre  en  charge  tous les malades qui se présentent à lui ? 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER