Sports Absences intrigantes à l’AG des actionnaires du MCO

Dépôt du dossier au niveau de la DCGF

  • Placeholder

Rachid BELARBI Publié 01 Mars 2021 à 23:01

© D. R.
© D. R.

C’est finalement dans le temps mort que  la direction du Mouloudia  d’Oran a déposé, hier, le dossier  administratif sur  le  bureau  de  la  DCGF en  vue de l’obtention de la licence professionnelle.

La  veille, une  assemblée  générale  des  actionnaires  s’est  tenue  dans  les locaux du siège administratif, sis à la rue Larbi-Ben M’hidi, sous  la présidence de Tayeb Mehiaoui pour l’approbation des bilans de 2019. 

Deux  absences  ont,  cependant,  intrigué  ceux  qui  suivent  l’actualité mouloudéenne  :  celles  de  Belhadj  Ahmed  Baba  et  de  Hafid  Belabbès, auxquels des convocations  en  bonne  et  due  forme  avaient  pourtant  été envoyées dans les délais comme le stipule la réglementation.

Un faux bond que n’ont pas manqué de relever les présents, à leur tête le président du conseil d’administration. Sous réserve d’une (possible) objection de l’instance que préside Réda Abdouche, la direction de Tayeb Mehiaoui semble avoir relevé le défi de réunir tous les documents à temps en dépit des réserves émises par certains proches du club à propos, notamment, de la manière avec laquelle le comité de supporters avait été “créé” et validé. 

Côté terrain, il paraît de plus en plus probable de voir le gardien de but Toual s’engager en tant que joker médical pour pallier l’absence longue durée du keeper Limane, blessé au cours du match à Sétif et opéré dans la foulée d’une rupture d’un ligament du genou. Toual devrait, ainsi, être la première recrue hivernale des Rouge et Blanc alors qu’en parallèle, de plus en plus de voix s’élèvent pour que la liste des joueurs à libérer compte au moins cinq noms : Derrardja, Nekkache, Limane, Benali et Naâmani. 

Jugeant, à juste titre d’ailleurs, que ces éléments coûtent beaucoup d’argent à la trésorerie du club sans pour autant apporter un plus sur le rectangle vert, une grande partie du public oranais fait le forcing sur les réseaux sociaux pour que la direction du club prenne en compte ces doléances et libère les cinq éléments sus-mentionnés dès l’ouverture du mercato.  
 

Rachid BELARBI 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute