Scroll To Top

Sport / Sports

LE CLUB RISQUE UNE INTERDICTION DE RECRUTEMENT

L’agent de Doumbia et de Zelfani menace la JSK

© D. R.

L’agent du défenseur Yacouba Doumbia et de l’ex-entraîneur de la JSK Zelfani Yamen livre à “Liberté” en exclusivité ses explications sur ces deux affaires.

Fort d’une décision de la FIFA datée du 11 août dernier, l’ex-coach de la JS Kabylie Yamen Zelfani, actuellement entraîneur au Kawkab Saoudien, continue de réclamer le paiement de plus d’un milliard de centimes pour licenciement abusif, alors que son adjoint Fakhri Beltaïef revendique aussi la somme de 530 millions, toujours selon deux verdicts de la commission du statut du joueur de la FIFA. 

La JSK avait 45 jours depuis cette échéance pour payer les deux montants, mais visiblement l’actuel président, Yazid Yarichène, n’a rien fait pour des raisons inconnues. Contacté par Liberté, le coach Zelfani a confirmé l’information.

“Croyez-moi, j’ai été contacté par de nombreux journalistes à ce sujet mais j’ai toujours refusé d’aborder la question. Cependant, j’ai beaucoup de respect pour vous et votre journal. Je peux donc vous confirmer que contrairement à ce qu’affirme la direction de la JSK, qui manie visiblement bien l’art du mensonge, je n’ai reçu aucun centime. Mon ex-adjoint à la JSK Fakhri Beltaïef n’a rien reçu non plus, or, dois-je le rappeler, la JSK avait 45 jours pour procéder aux deux paiements, dixit la FIFA. J’estime que nous avons assez attendu comme ça. Du coup, en accord avec mon agent, nous avons décidé de saisir de nouveau la FIFA pour faire valoir nos droits. Je suis vraiment désolé d’en arriver là avec un club prestigieux pour lequel j’ai énormément de respect”, confie Zelfani, avant de nous diriger vers son représentant officiel et légal, le Tunisien Slim Bouslanem.

Ce dernier, joint également par Liberté, explique : “Les délais pour le paiement de Zelfani et de Fakhri (45 jours) sont largement dépassés. Nous avons saisi de nouveau la JSK pour lui rappeler ses engagements, mais rien n’y fit. La nouvelle direction refuse de payer. Du coup, nous avons décidé de saisir officiellement la commission du statut du joueur de la FIFA pour non-exécution du verdict contre la JSK. La plainte a été envoyée mardi. La JSK risque une interdiction de recrutement sur le plan national et international pour les trois prochains mercatos. Il appartient désormais à la FIFA de trancher dans ce litige malheureux.”

En outre, Slim Bouslanem, qui est le représentant également du défenseur Yacouba Doumbia, révèle avoir “envoyé deux mises en demeure durant le mois de novembre au club pour non-paiement des salaires (5 000 euros) depuis la signature de son contrat en septembre dernier. La seconde mise en demeure expire d’ailleurs jeudi (aujourd’hui, ndlr). En fait, hormis la prime de qualification pour le second tour de la coupe de la CAF de 1 750 euros, Doumbia n’a rien touché depuis septembre dernier. C’est inadmissible pour un grand club comme la JSK. Si la JSK ne paye pas Doumbia, nous allons saisir là aussi la FIFA, qui va le libérer gratuitement pour non-exécution aussi des termes de contrat. Vous savez, vu sa qualité, il peut signer n’importe où en Afrique ou en Europe”. 

Dans l’une de nos précédentes éditions, nous révélions que le Stade Malien de Bamako (SMB) a officiellement saisi la direction de la JS Kabylie pour honorer ses engagements après le transfert du joueur Yacouba Doumbia.

Dans une requête, le SMB dit regretter l’attitude du club phare du Djurdjura, qui n’a pas versé la somme de 25 000 dollars conformément à la convention tripartite signée le 8 août dernier. “Nous vous demandons le paiement sans délai de la somme de 25 000 dollars tel que stipulé dans la convention”, a indiqué le président du SMB, Sékou Diallo.

Contacté par nos soins, le secrétaire général de la JSK, Nadir Bouzenad, a confirmé la réception de cette requête, affirmant que son club honorera ses engagements dès l’encaissement de la somme de 60 000 dollars suite au prêt du joueur Mohammed Abdussalam Al-Tubal au club Al-Ahli de Tripoli. C’est dire que la direction de la JSK doit vite trouver l’argent pour éviter au club une sanction pénalisante de la FIFA. 
 

SAMIR LAMARI 

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER