L’Actualité UN FERRY ESPAGNOL LES A DÉPOSÉS À GHAZAOUET

DES HARRAGA ALGÉRIENS RENVOYÉS PAR L’ESPAGNE

  • Placeholder

Ali BOUKHLEF Publié 23 Août 2021 à 00:00

© D. R.
© D. R.

Selon   l’agence  européenne  des  gardes-frontières  et  des  gardes-côtes, Frontex, plus de 67% des migrants illégaux qui ont foulé le sol espagnol en juillet dernier sont de nationalité algérienne.

Après  un  long  séjour  dans  des  centres  de  détention, des dizaines de migrants clandestins algériens ont été remis  par  l’Espagne aux autorités algériennes. Ils ont embarqué à bord d’un ferry espagnol qui a amarré, samedi soir, au port  de  Ghazaouet (Tlemcen), confirment  des  sources  locales concordantes qui assurent que les concernés ont été présentés, hier, devant un juge d’instruction près le tribunal de Ghazaouet.

Les autorités n’ont pour l’instant donné aucun chiffre. La semaine dernière, un groupe d’une trentaine de  ressortissants  algériens qui se trouvaient dans un centre de rétention ont entamé une  grève  de  la  faim  pour  s’opposer à leur extradition vers l’Algérie.

Mais leur requête semble avoir achoppé à un refus des autorités espagnoles qui multiplient ces derniers mois les opérations de renvoi de migrants clandestins algériens. Une opération qui suit les multiples visites effectuées par de hauts responsables espagnols à Alger ces derniers mois.

Cela survient à un moment où des dizaines d’Algériens réussissent à atteindre les côtes espagnoles. D’autres meurent en mer. Rien que durant le mois de juillet, les  autorités  espagnoles  ont  recensé  plus de 2 217 ressortissants algériens arrivés sur les côtes sud de l’Espagne.  Un nombre qui n’a cessé d’augmenter ces derniers mois à la faveur notamment de l’amélioration des conditions climatiques.

Selon   l’agence  européenne  des  gardes-frontières  et  des   gardes-côtes, Frontex, plus de 67% des migrants illégaux qui ont foulé le sol espagnol en juillet dernier sont de nationalité algérienne.

Dans   un  rapport  publié  par  cette  organisation  le 12  août  dernier, il est fait mention de 7 000 harraga qui sont arrivés en Espagne  avant la fin de ce mois de juillet à bord de 1 380 embarcations illégales. Le rapport a souligné que les harraga  algériens  représentaient  les  deux tiers  des  arrivées  sur  les  côtes espagnoles.  Cela représente  près  de  5 000  personnes  réparties  entre l’Espagne, l’Italie et probablement la France.

Outre ceux qui parviennent à leur destination finale, des dizaines d’autres migrants sont soit refoulés par les autorités algériennes, soit périssent en mer. Les chiffres de ces derniers jours ne sont pas connus, malgré des annonces macabres régulières quant au nombre de disparus.

En revanche, les  autorités  annoncent  souvent  des  arrestations parmi les candidats à l’émigration. C’est le cas de l’arrestation, la semaine dernière à Béjaïa, de jeunes qui tentaient de prendre la mer de manière irrégulière. Parmi eux se trouvaient un élu local et des femmes. Leur procès a eu lieu hier.

L’ampleur prise par l’émigration clandestine a poussé les autorités espagnoles à demander la coopération du gouvernement algérien, appelé à faciliter les opérations de rapatriement des Algériens qui se trouvent en situation irrégulière en Espagne où plus de 11 000 migrants clandestins de nationalité algérienne ont été recensés l’an dernier. Le chiffre augmentera largement cette année si la tendance actuelle se poursuit.
 

Ali BOUKHLEF

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute