L’Actualité Désignée membre du tiers présidentiel du Conseil de la Nation

Djamila Boupacha confirme son refus

  • Placeholder

Mohamed IOUANOUGHÈNE Publié 16 Février 2022 à 13:18

©LIBERTÉ-Digital
©LIBERTÉ-Digital

Djamila Boupacha a confirmé, dans une déclaration à LIBERTÉ-Digital aujourd'hui, mercredi 16 février, son refus d'être membre du tiers présidentiel du Conseil de la Nation. La Moudjahida, actuellement en deuil suite au décès de son frère il y a quelques jours, n'a pas voulu s'étaler sur le sujet. Elle a néanmoins affirmé que  le message publié hier soir sur les réseaux sociaux en son nom était le sien: "Oui, je confirme que ce message est le mien", refusant de donner plus de détails. Rappelons que, mardi soir, la présidente de l'association "Chabab Mawahib Wa Afaq", Nacera Douagui, avait publié un post sur son compte facebook dans lequel elle a cité Djamila Boupacha, dont voici le texte intégral:

" Suite à une information qui a été diffusée aujourd'hui le 15 février 2022 au journal de 20h de la télévision algérienne, et qui porte sur l'annonce officielle de la liste du tiers présidentiel, dont mon nom figure parmi les personnalités choisies pour le poste de sénateur, je tiens à préciser que j ai exprimé ma volonté et mon avis sur la question et j'ai déclinée cette proposition qui m'a été faite par les instances officielles en les remerciant de la confiance qu'ils ont placé en moi. Pour cela, je tiens à informer l'opinion publique, que Djamila Boupacha, ne fera pas partie du tiers présidentiel nommé.
j'ai servi mon pays auprès de mes frères et sœurs en tant que Moudjahida et j'ai repris ma vie de citoyenne depuis et je tiens à le rester.
fait le 15/02/2022 à Dely Brahim
Madame DJAMILA BOUPACHA"

Lire également l'article de #Liberté en cliquant sur le titre, ici: "Les membres du tiers présidentiel désignés"

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute