Scroll To Top

A la une / Actualité

BENI SAF (AÏN TÉMOUCHENT)

Le corps d’un harrag repêché


Les éléments de la Protection civile relevant de l’unité marine de Beni Saf, dans la wilaya d’Aïn Témouchent, appuyés par les gardes-côtes du port de Beni Saf, ont repêché mardi 8 juin le corps d’une personne qui flottait près de l’île Leïla, à quelque 3 km de la plage de Rachgoun, dans la commune de Beni Saf.

Le corps de la victime, de sexe masculin âgé entre 35 et 40 ans, était dans un état de décomposition avancée. Ce qui n’a pas permis son identification. Selon le chargé de la cellule de communication de la direction de la Protection civile de la wilaya d’Aïn Témouchent, la victime portait, lors de son repêchage, une combinaison isothermique de plongée sous-marine et une veste en jean.

Le port d’une veste en jean fait croire qu’il s’agissait bel et bien d’un candidat à l’émigration clandestine, dont la traversée a tourné au cauchemar après le chavirement de l’embarcation, et non d’un amateur de plongée sous-marine. La dépouille qui a été ramenée sur la terre ferme à bord d’un semi-rigide, a été déposée à la morgue de l’hôpital de Beni Saf.

 


M. LARADJ

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER