Scroll To Top

A la une / Actualité

Louisa Hanoune confirmée à la tête du parti

Le PT déjoue le putsch

Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs. © Louiza Ammi/Liberté

Le  comité  central  du  PT  a  tenu  hier  une réunion extraordinaire  à l’issue de laquelle, un vote révocatoire a été organisé pour reconduire Louisa Hanoune à la tête du parti.

Le comité central du Parti des travailleurs (PT) a décidé, hier, à l'unanimité, la reconduction de Louisa Hanoune comme secrétaire générale du Parti des travailleurs. 

Lors d’une réunion extraordinaire du comité central du parti, issu du 6e congrès du parti, en 2018, les membres du comité central ont voté à main levée pour renouveler leur confiance à Louisa Hanoune, en réitérant, par la même occasion, leur soutien aux engagements politiques du parti dans la conjoncture révolutionnaire actuelle que traverse le pays. 

Ce vote révocatoire, tradition propre à de nombreux partis de gauche, une première au sein du PT, s’est déroulé au siège de cette formation, en présence d’un huissier de justice. 

Les membres du comité central du PT ont également renouvelé leur confiance au bureau politique du parti et à son secrétariat permanent. Ce vote révocatoire se veut, pour la pasionaria du PT, une réponse cinglante aux tentatives de “putsch” et de déstabilisation du parti, après une réunion, tenue vendredi passé à l’hôtel Mazafran, durant laquelle, des participants ont décidé de “destituer” la secrétaire générale actuelle du parti. 

Une opération qualifiée de “criminelle” par Louisa Hanoune qui a assuré, hier encore, que cette “entreprise” a été menée par des personnes étrangères au Parti des travailleurs. “C’est une opération totalement extérieure au Parti des travailleurs”, a-t-elle indiqué, en précisant que la plupart des participants à cette réunion “n’ont jamais milité au sein du parti”, alors que d’autres ont été exclus en 2015 ou encore en 2019, après avoir tenté de fomenter un mouvement de “destitution”, piloté, selon elle, par “les officines” que le parti dérange.

“Aujourd’hui est un jour historique dans le parcours du parti, mais aussi dans le parcours démocratique en Algérie”, a déclaré la secrétaire générale du PT, à l’issue du vote révocatoire.  Pour Louisa Hanoune, ce vote est également une preuve que le parti continue de cultiver en son sein “la pluralité” et la “liberté” pour lesquelles, le PT n’a jamais cessé de militer. À plus forte raison, soutient-elle encore, dans le contexte révolutionnaire que traverse aujourd’hui l’Algérie. 

“C’est un nouveau départ pour le PT pour semer et cultiver le pluralisme politique dans le contexte révolutionnaire actuel. C’est un nouveau départ également pour dire aux détracteurs du PT que le parti est là, serein, et engagé dans les luttes démocratiques du peuple algérien”, a affirmé Louisa Hanoune, en rappelant l’engagement de son parti à poursuivre la lutte auprès du Hirak jusqu’à satisfaction des revendications du peuple, à commencer par “le départ du système pour que le peuple algérien puisse exercer sa souveraineté dans sa totalité”. 

Lors de sa prise de parole, la première responsable du PT a, en outre, appelé à une “rupture totale” avec toutes les politiques qu’ont “conduites les responsables du désastre du pays, la destruction de l’économie nationale et la paupérisation des pans entiers de la société”. 
 

Karim B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER