L’Actualité ANADE

Validation de 6 475 dossiers d’entreprises endettées

  • Placeholder

APS Publié 13 Janvier 2022 à 10:10

L'Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat (Anade, ex-Ansej) a annoncé la validation de 6 475 dossiers pour le remboursement des dettes des entreprises en difficulté, estimées à plus de 1 074 milliards de centimes en 2021, a indiqué un bilan annuel du ministère délégué chargé des Microentreprises. “En application de la nouvelle stratégie adoptée pour la relance du dispositif de l'Anade et la prise en charge des microentreprises en difficulté, à travers le remboursement de leurs dettes ou la relance de leurs activités, au cas par cas, 33 séances de travail ont été tenues en 2021 par la commission de garantie composée des représentants du Fonds de caution mutuelle de garantie risques/crédits et de l'Anade”, note la même source. Lors de ces séances programmées chaque semaine au siège de l'Agence, le nombre global des dossiers examinés relatifs aux microentreprises en difficulté durant ces 33 séances s'élève à 17 000 dossiers, selon le bilan. Ces dossiers ont été présentés par les représentants des banques d'Adrar, de Chlef, de Laghouat, de Batna, de Biskra, de Blida, d’Ouargla, de Tamanrasset, de Tébessa, de Tlemcen, de Tiaret, de Tizi Ouzou, d’Alger, de Djelfa, de Jijel, de Sétif, de Saïda, de Skikda, de Sidi Bel-Abbès, d’Annaba, de Guelma, de Constantine, de Médéa, de Mostaganem, de M'sila, de Mascara, d’Oran, d’El-Bayadh, d’Illizi, de Bordj Bou-Arréridj, de Boumerdès, d’El-Tarf, de Tindouf, de Tissemsilt, d’El-Oued, de Khenchela, de Souk-Ahras, de Tipasa, de Mila, de Naâma, d’Aïn Témouchent, de Ghardaïa et de Relizane. À cet effet, 6 475 dossiers ont été validés pour le paiement de plus de 1 074 milliards de centimes. La même source a fait état du report pour réexamen de 10 112 dossiers relatifs aux entreprises en activité accompagnées par l'Anade à travers le rééchelonnement de leurs dettes à la faveur de plans de charge pour la relance de leurs activités, dans le cadre des conventions signées. Il a été procédé également à la régularisation définitive de 288 dossiers de microentreprises par le paiement de leurs dettes auprès des banques et de l’Agence, alors que 125 autres ne remplissant pas les conditions de remboursement ont été renvoyés aux banques.

 

 

APS

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute