Scroll To Top

A la une / Actualité

ANADE

Validation de 6 475 dossiers d’entreprises endettées


L'Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat (Anade, ex-Ansej) a annoncé la validation de 6 475 dossiers pour le remboursement des dettes des entreprises en difficulté, estimées à plus de 1 074 milliards de centimes en 2021, a indiqué un bilan annuel du ministère délégué chargé des Microentreprises. “En application de la nouvelle stratégie adoptée pour la relance du dispositif de l'Anade et la prise en charge des microentreprises en difficulté, à travers le remboursement de leurs dettes ou la relance de leurs activités, au cas par cas, 33 séances de travail ont été tenues en 2021 par la commission de garantie composée des représentants du Fonds de caution mutuelle de garantie risques/crédits et de l'Anade”, note la même source. Lors de ces séances programmées chaque semaine au siège de l'Agence, le nombre global des dossiers examinés relatifs aux microentreprises en difficulté durant ces 33 séances s'élève à 17 000 dossiers, selon le bilan. Ces dossiers ont été présentés par les représentants des banques d'Adrar, de Chlef, de Laghouat, de Batna, de Biskra, de Blida, d’Ouargla, de Tamanrasset, de Tébessa, de Tlemcen, de Tiaret, de Tizi Ouzou, d’Alger, de Djelfa, de Jijel, de Sétif, de Saïda, de Skikda, de Sidi Bel-Abbès, d’Annaba, de Guelma, de Constantine, de Médéa, de Mostaganem, de M'sila, de Mascara, d’Oran, d’El-Bayadh, d’Illizi, de Bordj Bou-Arréridj, de Boumerdès, d’El-Tarf, de Tindouf, de Tissemsilt, d’El-Oued, de Khenchela, de Souk-Ahras, de Tipasa, de Mila, de Naâma, d’Aïn Témouchent, de Ghardaïa et de Relizane. À cet effet, 6 475 dossiers ont été validés pour le paiement de plus de 1 074 milliards de centimes. La même source a fait état du report pour réexamen de 10 112 dossiers relatifs aux entreprises en activité accompagnées par l'Anade à travers le rééchelonnement de leurs dettes à la faveur de plans de charge pour la relance de leurs activités, dans le cadre des conventions signées. Il a été procédé également à la régularisation définitive de 288 dossiers de microentreprises par le paiement de leurs dettes auprès des banques et de l’Agence, alors que 125 autres ne remplissant pas les conditions de remboursement ont été renvoyés aux banques.

 

 

APS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER