Scroll To Top

Culture / Culture

À L’OCCASION DU MOIS DU PATRIMOINE

Le musée de Théveste rouvre ses portes au public

© D. R.

Le  musée  Théveste situé  en  plein  centre-ville  de  Tébessa  a  rouvert  ses portes, permettant aux visiteurs de découvrir  ce monument  archéologique, à l'occasion du mois du patrimoine (18 avril-18  mai) sous le slogan “Valorisation économique du patrimoine culturel”, a indiqué mardi dernier le responsable de l'antenne locale de l'Office national de gestion et d'exploitation des biens culturels protégés (OGEBC).

“Les responsables du secteur de la culture de Tébessa ont décidé, en coordination avec les autorités locales, de rouvrir ce monument archéologique et touristique qui se distingue par son architecture”, a précisé Majdi Azzedine à l'APS, soulignant que cet établissement renferme actuellement plus de 1 000 pièces archéologiques et d'antiquité exposées au  public.

Selon le même responsable, le musée Théveste (ancienne église durant l'occupation française) a fait objet d'opérations de réhabilitation interne et de réaménagement, en plus de la mise en place de caméras de surveillance dans le cadre du programme de l'OGEBC visant à sécuriser les sites touristiques et monuments archéologiques, pour le préserver et le protéger contre les vols ou d’éventuelles agressions et permettre aux visiteurs de le découvrir en toute sécurité. 

“Il sera inclus dans le circuit touristique de la wilaya de Tébessa, qui comprend plusieurs sites importants, notamment l'Arc de Caracalla, la basilique romaine, le temple de Minerve et autres, mettant en valeur les anciennes civilisations qui se sont succédé dans l'ancienne Théveste", a-t-il déclaré. 

La construction de cet ancien édifice religieux remonte à l'année 1885 durant le colonialisme, a fait savoir Laârem Rahal, archéologue à l'OGEBC de Tébessa, pour permettre aux colons de pratiquer leurs rituels religieux et répandre le christianisme parmi les Algériens et effacer leur identité. 

Inaugurée en 1907, cette infrastructure est caractérisée par une architecture unique, ornée de tableaux de la Vierge Marie et de Jésus-Christ, en plus d’inscriptions et de dessins sur les murs, a ajouté la même source.

Après l'indépendance, en 1971 plus exactement, cette structure a été transformée en musée exposant plusieurs pièces archéologiques remontant à plusieurs ères à savoir la préhistoire, les civilisations atérienne, romaine, grecque et ottomane, jusqu'à l'époque coloniale, a-t-on conclu.
 

APS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER