Culture APRÈS UNE COUPURE DE DEUX ANS

Reprise des activités culturelles durant le Ramadhan

  • Placeholder

Hana MENASRIA Publié 06 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Pendant le mois sacré, cette année, plusieurs établissements culturels proposent des spectacles, entre musique, cinéma et théâtre.

Le mois de Ramadhan est sans conteste la période la plus riche culturellement. Mais depuis deux ans, la pandémie a mis à l’arrêt ces festivités devenues le rituel de l’année, entre concerts, projections, spectacles, représentations théâtrales ainsi que les incontournables kheimas qui vibraient au son des DJ jusqu’à l’aube. Fort heureusement, la vie reprend enfin son cours et cette fois-ci, mélomanes et curieux pourront retrouver les fameuses soirées ramadhanesques.

Certes, ce ne sont plus les mêmes évènements auxquels nous assistions auparavant, à l’instar des “Mille et une news” qui proposaient des rencontres-débats ou encore des musiciens émergents ou professionnels. Aussi, les superbes soirées organisées par BroShing Events, où le public avait l’occasion de découvrir des personnalités telles que Natasha St Pier et revoir sur scène Gaâda Diwane Béchar, Magic System, Sidi Bemol ou encore des humoristes comme Abdelkader Secteur… Mais le programme concocté pour ce mois sacré, permettra à plus d’un de respirer et de renouer avec la scène musicale, longtemps absente du paysage culturel algérien.

En effet, pour les férus de Lounis Aït Menguellet, le poète fait son come-back à travers une tournée qui aura lieu entre le 14 et le 26 avril. Les salles concernées sont Atlantis d’Akbou (Béjaïa), Atlas (Bab El-Oued), l’Opéra d’Alger, le Maghreb (Oran) et le complexe Marena Soccer de Tizi Ouzou. L’Office national de l’information et de la culture (ONCI), “fidèle à ses traditions et aux valeurs de notre culture et patrimoine” se propose “d'offrir des moments forts de convivialité familiale”, peut-on lire dans le communiqué de presse.

La programmation débutera dès aujourd’hui à partir de 22h dans les différents espaces de l’ONCI. Parmi les activités proposées, on peut citer des concerts de musiques chaâbi et andalouse, de l’humour avec l’excellent comédien Fodil Assoul.

L’Opéra d’Alger est également de la partie avec des soirées à thème : humour, musique andalouse, variétés, diwane avec la diva Hasna El-Bécharia, melhoun, malouf... ou encore un show à ne pas rater avec l’ancien leader de Djmawi Africa, alias Djam.

Outre la musique, il sera également question de cinéma et de théâtre. Les cinéphiles ne seront pas lésés à travers une bonne programmation dans les différentes salles du pays (le peu qui existent) où seront projetés des blockbusters à l’exemple de Batman, Morbius, Sonic 2 (pour la jeunesse), Alerte rouge… Quant au Théâtre national algérien (TNA), il entamera sa programmation avec cinq représentations consécutives de la pièce Basta, écrite et mise en scène par Brahim Chergui.

Les intéressés pourront s’y rendre du 6 au 10 avril à partir de 21h30.  Si la majorité du programme se déroule à Alger, espérons que les institutions qui relèvent du ministère de la Culture ou autres organismes indépendants proposeront des activités pour permettre aux citoyens de se détendre après ces longues journées de jeûne.

H. M.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute