Scroll To Top

Économie / Actualités

Emploi et sécurité sociale

Des plateformes numériques pour les salariés et les retraités

© Archives Liberté

Le ministre du Travail  a déclaré que  le secteur compte actuellement 36  plateformes  numériques  qui  permettent  aux  utilisateurs  de  bénéficier  de  118 e-services qui  les  rapprocheront  davantage des structures sollicitées.

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a annoncé, hier, le lancement officiel des services et des nouvelles plateformes numériques pour simplifier et numériser les procédures administratives, et réduire l’intervention humaine dans le but d’améliorer la qualité des prestations assurées par l’administration centrale et ses différents démembrements.

Dans son allocution au cours d’une journée d’information organisée au Centre familial de la Cnas à Alger ayant pour thème “La numérisation pour la lutte contre la bureaucratie”, le ministre du Travail, El-Hachemi Djaâboub, a déclaré que le secteur compte actuellement 36 plateformes numériques qui permettent aux utilisateurs de bénéficier de 118 e-services qui les rapprocheront davantage des structures sollicitées.

Ainsi, le citoyen bénéficiera, selon lui, des services du secteur du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale à distance, ce qui lui épargnera le déplacement vers les départements concernés.

“Cette nouvelle stratégie va réduire encore plus la pression sur les diverses infrastructures liées au secteur, mais aussi aux autres domaines, puisque notre secteur touche plusieurs catégories de citoyens dont les demandeurs d’emploi, les travailleurs, les retraités, détenteurs de projets, les entrepreneurs et les organisations syndicales”, explique le ministre. L’objectif recherché à travers ces dispositifs est de lutter de manière progressive et méthodique contre la bureaucratie en collaboration avec tous les autres secteurs, indique-t-il.

Il a, par ailleurs, interdit aux organismes sous sa tutelle de demander aux citoyens des documents pouvant être obtenus par voie électronique, tels que le casier judiciaire et le certificat de nationalité.

Dans le cadre de la simplification et de la facilitation des procédures administratives et la modernisation des services, le ministère met, ainsi, à la disposition des citoyens et des usagers du secteur une série intégrée de solutions intelligentes et d’applications électroniques.

Il s’agit d’applications visant à faciliter le retrait des documents relatifs à l’emploi et à la sécurité sociale et des plateformes électroniques au profit des jeunes et des porteurs de projets. Concernant l’amélioration des prestations de la sécurité sociale, cinq espaces ont été créés.

L’on cite “El Hanaa” qui permet à l’assuré de bénéficier des prestations à distance consistant, notamment, en le retrait de l’attestation d’affiliation et du certificat d’éligibilité aux prestations. Elle permet aussi de suivre le relevé des indemnités journalières relatives à l’assurance maladie, maternité et autres.

Un autre espace permet aux retraités de se faire établir l’attestation de pension et de suivre la demande de départ à la retraite déposée électroniquement par les employeurs.

L’application “Ma Retraite” prévoit également un autre service, à savoir la “reconnaissance faciale” qui évitera les déplacements aux retraités, aux personnes âgées et à celles atteintes de maladies chroniques. Des applications sont, en outre, dédiées aux prestations des organismes tels que la Cnas, la Casnos, la Cacobatph, la Cnac et l’Anem.
 

B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER