Scroll To Top

Sport / Sports

FORMULE DES BARRAGES POUR LE MONDIAL 2022

Pression égyptienne sur la CAF

© D. R.

Depuis la qualification de l’Égypte aux barrages pour le Mondial prévus en  mars  prochain,  la  presse   locale  ainsi  que  les  responsables  de la fédération égyptienne sont en train de faire le forcing en vue de changer le mode de tirage au sort. Explications. 

Les raisons de cette pression exercée par la partie égyptienne est liée à la volonté des Pharaons de revenir à l’ancienne procédure du tirage au sort qui consiste à un tirage au sort intégral, sans se référer donc au classement établi par la Fédération internationale de football (Fifa).

Cette manière de faire trouve une explication car l’Égypte avait achevé la phase éliminatoire en dehors du top 5 africain, de surcroît une place qui lui aurait ouvert le droit de jouer contre les équipes du chapeau B. 

Le  doute  s’est  ensuite  installé à  la  suite  du  communiqué publié  vendredi dernier par la CAF dans lequel, elle a indiqué que les dates du tirage au sort des barrages des éliminatoires africaines du Mondial 2022 seront annoncées à l’issue de la réunion du comité exécutif de la CAF prévue le 25 novembre, alors que des fuites avançaient déjà la date du 18 décembre prochain à Doha.

Or, le mode d’emploi du déroulement des barrages pour le Mondial 2022, arrêté en juillet 2019 par la Confédération africaine de football (CAF), précise clairement que les vainqueurs des 10 groupes seront répartis en deux chapeaux selon le classement officiel de la Fifa.

Les 5 équipes les plus classées joueront contre les 5 équipes les moins classées. Le match retour aura lieu à domicile pour les équipes ayant achevé la phase éliminatoire dans le top 5 africain, note la CAF. 

Cependant, le risque de voir cette formule remise en cause est envisageable car la Fifa vient d’annoncer un changement important pour les barrages intercontinentaux qui détermineront les derniers qualifiés pour la Coupe du monde 2022.

Les affiches des deux rencontres entre représentants de l’AFC (Asie), la Concacaf (Amérique centrale et Caraïbes), la Conmebol (Amérique latine) et l’OFC (Océanie), donnant accès aux deux derniers billets qualificatifs pour l’épreuve mondiale, seront déterminées après le tirage au sort des barrages européens.

Selon la puissante fédération mondiale de football, les deux chocs de ces barrages intercontinentaux, qui marquent la fin de la compétition préliminaire de la Coupe du monde de la Fifa 2022, se joueront sur un match unique les 13 et 14 juin 2022. 

La raison ? Initialement  prévus  en  mars 2022, ces  éliminatoires seront reportés en raison des conséquences de la pandémie de Covid-19 sur les qualifications.

Certes, ce changement de dernière minute ne concerne pas la zone Afrique, mais pourrait, en même temps, ouvrir la voie à la CAF pour remanier la procédure du déroulement des matches de barrages de la zone Afrique lors de la réunion du comité exécutif, prévue le 25 novembre prochain. 

Cependant, on imagine mal les représentants des pays du chapeau A, à l’image de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, ou encore du Sénégal, approuver une telle démarche. Réponse jeudi prochain à l’issue de la réunion du bureau exécutif de la CAF. 
 

NAZIM TOLBA   

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER